Porsche abandonne ses projets d'usines hors d'Allemagne

Le constructeur de voitures de sport restera centré sur ses usines allemandes. Avec un prix de vente moyen de 80-90.000 euros, les coûts de production ne sont pas cruciaux.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)

Porsche ne délocalisera pas. Après avoir envisagé de produire en Chine ou aux États-Unis, Matthias Müller, président du célèbre constructeur de voitures de sport allemand, vient d'affirmer qu'il continuerait de produire uniquement en Allemagne, à Stuttgart, son lieu d'origine, et à Leipzig. Porsche devrait d'ailleurs accroître les capacités de ses deux sites. À Stuttgart, il pourrait passer à 60.000 unités par an (contre 38.000 lors de l'année fiscale record 2006-2007). À Leipzig, il prévoit des centaines d'embauches. Le constructeur vise 200.000 véhicules par an d'ici à 2018, contre plus de 100.000 escomptés en 2011 (95.000 en 2010).

Le groupe automobile le plus rentable du monde - avec une marge opérationnelle de 22 % au premier trimestre - peut se permettre de concentrer sa production outre-Rhin, sans que cela nuise à sa croissance mondiale. Sur cinq mois, ses ventes ont progressé de 38 % à près de 50.000 unités. Avec une progression de 47 % aux États-Unis et de 32 % en Chine, malgré des lourdes taxes douanières. Dans l'ex-Empire du milieu, la marque germanique vise plus de 20.000 ventes cette année, après une hausse de 63 % l'an dernier à 13.856 voitures. Porsche va d'ailleurs lancer une version rallongée de sa Panamera d'ici à 2013, dessinée pour les besoins locaux. Porsche réalise 87 % de ses ventes hors d'Allemagne et 66 % hors d'Europe. Le succès du 4x4 Cayenne renouvelé l'an dernier et de la Panamera, la première Porsche à quatre portes, ne se dément pas. Malgré les tarifs (à partir de 57.850 euros en France pour le Cayenne, de 77.300 pour la Panamera). Le prix de vente moyen (« mix ») d'une Porsche est de 80-90.000 euros.

Plein de nouveautés sont prévues pour nourrir la croissance. À la fin de l'année, la marque, reconnue pour sa technologie, sa qualité et le plaisir de conduite distillé par ses voitures, renouvellera son emblématique 911, dont la première mouture est apparue en... 1963. En 2013, elle compte lancer un petit 4x4, le Cajun sur une base d'Audi Q5 - Porsche est détenu à près de 50 % par Volkswagen qui possède 100 % d'Audi... La même année, apparaîtra une super-sportive hybride, la 918 de 750 chevaux, dont 250 fournis par deux moteurs électriques. Au prix de 775.000 euros !

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 20/06/2011 à 12:32
Signaler
Il est utopique de comparer Porsche et Renault ou une marque Française. Depuis l'origine Porsche a choisi la voiture de sport. Ceci ne veut pas dire qu'elles sont plus fiables , destinées à une clientéle aisée ayant la possibilité d'un entretien adé...

le 20/06/2011 à 16:36
Signaler
Sauros a tout faux. Ce qui caractérise Porsche, c'est une entretien espacé (30 000 KM pour une 997) et un prix a ras du plancher (forfait de 650 euros la révision à 30 000 d'une 997 turbo) Ramené à l'entretien sur 10 ou 15 000 km, cela n'est pas co...

à écrit le 20/06/2011 à 9:45
Signaler
Un petit commentaire à part du débat ici présent et pour faire réfléchir: Technologiquement et industriellement quand Renault fait de la formule 1 et les moteurs qui vont avec, Renault a indiscutablement autant de savoir faire que Porsche!! Renault p...

le 01/07/2011 à 10:58
Signaler
@Jdfcar : quand vous parlez de la banalité du design, vous êtes sacrément gentil ; moi j'aurais plus "design de m..." !

à écrit le 20/06/2011 à 8:24
Signaler
c'est triste et lamentable de voir les commentaires qui critiquent tout le temps la France ici . je vous rappelle que Renault n'est pas Porsche . les voitures produites par Porsche sont des haut de gammes , souvent destinés aux clients aisés alors qu...

à écrit le 19/06/2011 à 21:15
Signaler
Porche peut le faire mais pas les autres !!! Il faut pas généraliser!! Les commentaires sont ridicules! Quand CONTINENTAL ferme des usines en Europe de l'ouest (France, Allemagne, etc.) pour en ouvrir ailleurs, je ne vois personnes dire qu'il casse ...

le 20/06/2011 à 16:37
Signaler
Rappel: TOUS les constructeur automobiles allemands continuent à fabriquer une grosse partie de leurs produits en Allemagne, y compris des votures concurrentes des françaises

à écrit le 19/06/2011 à 14:50
Signaler
Eh oui, notre puissant voisin nous montre la voie ( voix?) à suivre.... salariés bien payés, produits qui se vendent en dépit d'un euro "fort".... les français prôneraient sûrement une dévaluation ( comme d('hab) alors que les inustriels allemands mi...

le 20/06/2011 à 7:14
Signaler
C'est la Porsche tranquille !

le 02/08/2011 à 8:46
Signaler
Indécrottable eurocrate... Comme si Porsche était une entreprise type!C'est un peu comme si je réduisais l'économie française à Hermès(...);salariés bien payés,produits qui se vendent en dépit d'un euro fort...du chiffre et du volume et l'entreprise...

à écrit le 19/06/2011 à 11:15
Signaler
PME a raison! Lorsque la France saura produire de la qualité reconnue de tous alors ses industries resteront. Pour l'instant les seuls qui considèrent les produits français de bonne qualité se sont les français! Nous français sommes pour la plupart a...

à écrit le 18/06/2011 à 19:26
Signaler
Le jour ou les voitures françaises n'auront plus comme argument principal le prix. Nous pourrons raisonner comme Porsche. Malheureusement...ce n'est pas le cas.

le 19/06/2011 à 8:09
Signaler
Les Français n'ont pas suivi la politique industrielle Allemande, ni les mêmes objectifs en terme de positionnement. Mais au delà de celà, il faut travailler dans les 2 industries et voir qu'il s'agit aussi d'un problème culturel, de rigueur pour com...

le 19/06/2011 à 12:23
Signaler
La politique industrielle de la France est l'échec de nos politicards de tous bords. Tous nos élus, Sénateurs et Députés ont plébisicité le modèle Dacia by Renault, leur gestion industrielle est la plus absurde qui soit possible ... la bêtise règne c...

à écrit le 18/06/2011 à 14:23
Signaler
En ne delocalisant pas PORSCHE va creer de l'emploi et renforcer son economie nous devrions en faire autant en FRANCE -

le 18/06/2011 à 17:13
Signaler
N est pas PORSCHE qui veut :)

le 18/06/2011 à 21:47
Signaler
captain obvious ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.