VW ne peut exclure une OPA sur Suzuki

 |   |  191  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Volkswagen pourrait augmenter sa participation dans Suzuki. L'alliance entre les deux sociétés bat de l'aile depuis que Suzuki a récemment affirmé qu'il voulait dénoncer son alliance d'ici à deux ans avec le constructeur allemand.

Volkswagen pourrait s'engager dans une OPA sur Suzuki, écrit Der Spiegel dimanche, citant un responsable du constructeur automobile allemand.
"Je n'exclus pas cette possibilité", a dit cette personne. Volkswagen s'est refusé à tout commentaire.

Suzuki a dit lundi dernier qu'il voulait dénoncer son alliance de deux ans avec Volkswagen après que ce dernier l'ait accusé d'avoir enfreint le pacte d'actionnaire en passant un accord sur des moteurs diesel avec Fiat .

Le PDG de Suzuki Osamu Suzuki a proposé de racheter la participation de 19,9% de l'allemand dans sa société mais le groupe de Wolfsburg a dit qu'il n'avait pas l'intention de vendre.

Selon le Spiegel, Volkswagen ne peut augmenter sa participation dans Suzuki sans le consentement de ce dernier tant que l'alliance entre les deux sociétés demeure. Mais si Suzuki la romptait, VW aurait les mains libres, ajoute-t-il. Ceci dit, on voit mal le résultat d'une OPA hostile à l'encontre d'une société japonaise familiale, à la forte culture d'entreprise. Spécialiste des petits véhicules, très implanté dans des pays émergents comme l'Inde, Suzuki est en outre un très gros morceau à avaler pour la firme germanique.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/09/2011 à 10:07 :
L'impérialisme germanique fonctionne mal à l'international. Rappelons pour mémoire les échecs de BMW avec Leyland et DAIMLER avec Chrisler.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :