Renault accusé, mais Volkswagen, Fiat, PSA délocalisent aussi leurs petites voitures

 |   |  821  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
L'usine Renault de Tanger, inaugurée jeudi, produira des Dacia à bas coûts. Mais Volkswagen fabrique aussi sa "mini" Up en Slovaquie, Fiat sa 500 en Pologne ou son minispace 500L en Serbie. Ls Citroën C1 et Peugeot 107 sont assemblées en République tchèque. Pour des raisons de prix de revient.

Tous les yeux sont braqués sur Carlos Ghosn, double PDG de Renault et Nissan, qui s'apprête à iinaugurer jeudi la nouvelle usine géante de Tanger, au Maroc. De quoi nourrir la polémique sur les délocalisations, le "bas coût" et la désindustrialisation de l'Europe occidentale! Mais Renault n'est pas le seul, loin de  là, à produire ses véhicules d'entrée de gamme dans des pays à bas salaires. C'est même une tendance générale.

Volkswagen fabrique ainsi sa nouvelle citadine Up d'entrée de gamme ainsi que les soeurs jumelles des marques associées (Seat et Skoda)... à Bratislava, en Slovaquie. Et non en Allemagne. Logique, pour un modèle dont le prix de vente démarre à 9.490 euros! La petite Volkswagen Polo, du segment des Renault Clio ou Peugeot 207, n'est d'ailleurs pas non plus produite outre-Rhin... mais en Espagne. Chez Fiat, la célèbre 500 "rétro", qui passe pour le symbole de la voiture italienne, n'est guère davantage transalpine ! Elle est produite en Pologne, dans l'usine de Tychy, un site qui date de l'époque du communisme. Tychy est d'ailleurs la plus grosse usine de Fiat en Europe! ll s'est écoulé 150.900 Fiat 500 en Europe en 2011. Ce site, considéré généralement comme le plus compétitif de  l'appareil industriel de Fiat sur le Vieux continent, fabrique également la récente petite urbaine chic Lancia Ypsilon ainsi que la... Ford Ka. L'entrée de gamme du groupe américain est en effet assemblée chez l'italien, sur la plate-forme de la 500. Fiat s'apprête par ailleurs à fabriquer son nouveau minispace 500L à Kragujevac, en Serbie. Celui-ci devrait être produit à raison de 100.000 unités par an. Le mini-monospace de Ford B-Max, qui sort également à la fin de l'année, sera pour sa part produit à Craiova, en Roumanie, sur un vieux site rénové, qui avait été bâti à la fin des années soixante-dix par le régime de Nicolae Ceaucescu avec l'aide des ingénieurs de Citroën.

Quant à PSA, il produit ses modèles bas de gamme (107, C1) dans une usine commune avec Toyota à Kolin, en République tchèque, d'une capacité un peu supérieure à 300.000 unités annuelles. Son minispace Citroën C3 Picasso est assemblée à Trnava, en Slovaquie, tout comme le seront 40% des volumes escomptés de la future Peugeot 208. Les petits utilitaires et leurs dérivés ludospaces Citroën Nemo et Peugeot Bipper sont, quant à eux, assemblés conjointement avec le Fiat Qubo à Bursa, en Turquie. Et même la prestigieuse firme allemande Mercedes doit inaugurer cette année une  nouvelle usine en Hongrie, moyennant un investissement de 800 millions d?euros. Le site de Kecskemet produira une partie de la gamme compacte de la firme à l'étoile.

La production hors du pays d'origine est indispensable. Pour pénétrer commercialement les marchés extérieurs. Au départ, Renault a ainsi repris le roumain Dacia pour fabriquer dans son usine de Pitesti des véhicules réservés aux pays émergents. C'est seulement l'engouement du public ouest-européen pour le concept d'un produit simple à bas coût qui a obligé le groupe au losange, à son corps défendant, à commercialiser sa Logan également  dans la partie occidentale du Vieux continent. Ce n'était pas du tout l'objectif initial! Il est par ailleurs quasiment impossible aujourd'hui, vu les conditions de concurrence internationale,  d'assembler des modèles à 10.000 euros ou moins en Europe de l'ouest. 

Seul Fiat, au terme d'un bras de fer avec les syndicats pour un durcissement des conditions de travail, a fait l'effort d'implanter la ligne d'assemblage de la nouvelle Panda III en Europe de l'ouest, en l'occurrence à Pomigliano d'Arco, dans la banlieue de Naples. Il est vrai que des considérations politico-sociales s'en sont mêlées, notamment le coût très élevé et politiquement inacceptable d'une éventuelle fermeture de cette usine. Fiat n'avait de toutes façons plus de place dans son usine polonaise ! Même les Japonais ont tendance à delocaliser hors d'Europe occidentale leurs produits. La petite Nissan Micra a ainsi migré de Sunderland, en Grande-Bretagne, vers Chennai, en Inde. Tout un symbole. Le site britannique se recentre sur des modèles plus hauts en gamme comme les (faux) 4x4 Juke et Qashqai.

Les produits à plus forte valeur ajoutée, vendus plus chers, continueront en effet - du moins a priori - d'être fabriqués à l'Ouest, comme une partie des Peugeot 208, la Citroën C4 compacte, les monospaces Peugeot 3008-5008 ou Renault Scénic, les familiales Peugeot 508 et Renault Laguna par exemple, voire des utilitaires à fortes marges. Renault va spécialiser le site normand de Sandouville dans les fourgons. Mais il y a aussi des limites... vers le haut. Le futur haut de gamme Citroën sera ainsi produit en Chine, non pour diminuer les coûts, mais parce que les plus gros débouchés pour ce genre de modèles sont sur place.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/02/2012 à 14:46 :
Renault est-elle toujour une marque française ?
Elle va faire comme total pour ne pas payer d'impot en françe, avec la bénédiction de Sarko, le traitre de service .
a écrit le 11/02/2012 à 10:21 :
Le Maroc ne fait pas partie de la communauté européenne,HONTE A RENAULT!...
Pauvre -France tout fout le camp !
Réponse de le 12/02/2012 à 11:51 :
attention mesurez vos propos
le Maroc est français depuis de nombreuses années
tout comme l'Algérie
la France paradis du peuple musulmans
peut-être devrions nous vivre comme eux
salaire minimum prestation maximum pour satisfaire les exigences des actionnaires de ces groupes
si on n'y pense l'état fait partie des ces actionnaires non ?
ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied tout de même
allez encore un tous de vis pour écraser cette populace récalcitrante afin de les réduire au silence une bonne fois pour toute
vive la démocratie vivre l'europe
a écrit le 10/02/2012 à 17:05 :
Argh ! Renault implante une nouvelle usine au Maroc au détriment de la France ! Sacrilège...
Mais des marocains qui vont avoir du boulot qui vont produirent et vendre +70% de leur production en Afrique vont avoir voir leur pouvoir d'achat augmenter. Ils vont donc commencer à consommer des produits qu'ils ne peuvent produire chez eux comme des produits laitiers, du sucre, etc... Une aubaine pour l'industrie agro-alimentaires françaises !

Réponse de le 13/02/2012 à 11:50 :
Tres drole^^... Du produit laitier, du sucre... on voit dans quelle situation de richesse sont nos agriculteurs, mais inflations des denrees [on a meme vu le resultat de la chine sur sa consommation tandis que les prix augmentaient et qu on parlaient de famine dans certains pays]..
Sors de tes cours et des discours systematises et revient a une realité qui est tout autre.. Certains se sont toujours crus prophetes et on voit l etat duonde a l heure actuelle
a écrit le 10/02/2012 à 12:03 :
et a quand un véhicule renault qui roule plus de 10000 km sans tomber en panne ?
j'ai une scénic et bien monsieur Ghosn vous avez raison l'excellence ne sera jamais l'apanage renault
2 ans et plus de 21 pannes; bon dieu un vrai marasme, une catastrophe économique, mon portefeuille est au bord de l'implosion
et le pire dans tout ça c'est que renault me rend responsable de la situation
et dire que la presse avait plébiscité cette chose à 4 roues
bande de vendus
le prochain véhicule? tout sauf renault
a écrit le 09/02/2012 à 21:07 :
Les constructeurs français produisent 2 fois plus de voitures en France qu?ils n?en vendent.
1 voiture sur 3 vendue en France est allemande, et aucune n?est fabriquée en France ( à part la Smart !).
Quand les Français cesseront de se précipiter sur les voitures allemandes, ils mériteront d?avoir davantage d?usines en France.
En attendant ce jour, ils continueront à payer dans leurs impôts pour les chômeurs et la dette qui résultent de ces importations massives.
a écrit le 09/02/2012 à 18:32 :
décidément l'hypocrisie frise l?indécence, je veux juste rappeler que renault contrairement à vw et fiat est subsidié par l'état donc nous!!
alors excusez du peu mais cette nouvelle me met hors de moi
je ne veux aucunement justifier les délocalisation à outrance mais oser dédramatiser la man?uvre d'une marque made in french publicité mensongère annoncée en grande pompe par les médias
on se paie notre tête et nous on leur trouve des excuses
alors pour acheter une marque autant quelle soit étrangère
comme ça terminé les ambiguïtés
Réponse de le 10/02/2012 à 5:52 :
Donc pour soutenir l'industrie française, il faut pas acheter leurs voitures, qu'elles soient produites en France, Europe, ou ailleurs ? En accord avec observateur... C'est qui qui est hypocrite ?
Réponse de le 10/02/2012 à 12:09 :
Alors sous prétexte que Renault est propriété de l?état a 15%, il se doit de faire du sociale au détriment des objectifs de rentabilité commerciales. C'est sur, il est préférable que Renault continue a produire en France des véhicules qui seront vendu trop cher a des Français qui n'en achèterons pas... autant déposer le bilan directement et mettre tout le monde au chômage.
a écrit le 09/02/2012 à 16:00 :
Un salarié marocain autour de 250 e un salarié roumain autour de 500 e mensuel renault continue juste à chercher à améliorer ses marges. Le cout d'une voiture sortie de roumanie où du maroc sera identique en france et accessoirement les salariés roumains seront mis en concurence avec les salariés marocains.L'emplois en france c'est le cadet des soucis de renault depuis des années!!!
a écrit le 09/02/2012 à 15:33 :
J'ai une voiture française, de '96. C'est la troisième que j'achète. D'occasion, ayant peu roulé, et dont je me sépare vers 250000 km. En état de marche; mais dont les coûts de maintenance égalent le prix d'une occasion. Il va sans dire que sur ces voitures (qui avaient atteint un degré de complexité important (propre à cette marque)) ne m'ont jamais causé le moindre problème. Et juste un petit point: le confort de cette voiture ferait pleurer de désir le postérieur d'un conducteur de berline allemande. Comme quoi...
PS Goshn n'est pas là pour "la jouer" national; son job, c'est de vendre des autos. Et il ne semble pas idiot de "coller au marché" en les fabriquant au plus près de l'expansion. Laquelle, vous l'aurez remarqué, ne va pas être le fort de l'Europe de l'ouest pour les années à venir.
PSS pour avoir résidé en RSA, je peux vous assurer que la majorité de Mercedes et autres BM y sont construites LOCALEMENT (Durban, je crois). Peut être même, exportent ils quelques modèles vers l'Europe. Alors vos considérations qualitativo-géographiques...
a écrit le 09/02/2012 à 9:46 :
Les voitures allemandes sont de plus en plus fiables à long terme. J'ai une Audi A3 depuis 15 ans et 1 mercedes 200 SLK depuis 12 ans. Elles sont dans un état impeccable et l'Audi A3 qui a 175 000 km au compteur est conçue pour en faire 400 000 km. Pas de fuites d'huiles, rien. Auparavant j'avais de svoitures françaises et je cumulais fuites moteur, fuites amortisseur, etc. Ont-elles progressé depuis ?
Réponse de le 09/02/2012 à 14:46 :
J'ai un VW Touran, à la fiabilité médiocre (vitres électriques, casse turbo, bug electroniques,...), donc la qualité allemande, ça me fait bien rigoler. Sans parler du SAV qui n'est pas toujours à la hauteur. Je n'ai jamais eu de tels problèmes avec mes voitures françaises précédentes.
Réponse de le 09/02/2012 à 16:09 :
voila; bref ou on a de la chance , ou on en a pas , et ce , avec une voiture francaise ou non ...
un ami , qui avait une lancia, au premiere demarrage du concessionnaire (elle etait neuve) le moteur est tombé... ils avaient oublié de la fixer a la voiture. ! ! !
Réponse de le 10/02/2012 à 13:56 :
Je suis d'accord avec vous. Mercedes, BMW, ... font autant de rappels que Renault ou autres... Je connais pas mal de gens qui ont eu beaucoup de déboirs aussi avec des autos de ces marques...
Réponse de le 10/02/2012 à 16:28 :
moi j'ai une autolib' et j'ai aucun problème....hihi....
a écrit le 09/02/2012 à 8:21 :
C'est n'importe quoi cet article (amateurisme). Je vous rappelle que Dacia est une marque Roumaine (meme si les capitaux appartiennent a Renault). Et il est impossible de faire des Dacia en France. C'est le gourvernement Roumain qui devrait se plaindre parce qu'on délocalise la production de la Roumanie vers le Maroc.
Concernant Renault, c'est pas que les voitures ne sont pas faites en France. Le problème c'est que celle qui sont faites en France ne se vendent pas : Laguna, Scenic, Espace, Mégane CC.
Réponse de le 09/02/2012 à 8:57 :
Comme si Renault n'allait pas utiliser l'usine de Tanger pour produire aussi des renault en plus des Dacia. On prend les paris et on se donne RDV dans 6 mois.
Réponse de le 09/02/2012 à 10:18 :
Renault possède déjà une usine au Maroc, mais elles sont pour la plupart destiné au marché marocain, il ne faut pas oublier que Dacia est n°2 au Maroc, donc rien de choquant dans le fait qu'une nouvelle usine soit créé au Maroc.
Et au pire des cas si les voitures sont assemblés au Maroc, ça ne changera pas grand chose avec les voitures assemblés en Roumanie ou autre, les exigences qualités du groupe ne changent pas et il ne font "que" de l'assemblage les composants resteront les même que la voiture soit faites à Hononlulu ou dans l'Ardèche.
a écrit le 09/02/2012 à 7:26 :
On n?argue que les perpectives de marché obligent à s?implanter là où l?essort économique existe, tout à fait exact vis à vis d?une propection commerciale efficace, mais faux, en ce qui concerne la nécessité de fabriquer sur place.
>La quasi absence de délais de livraison et l?abondance des produits asiatiques (automobiles incluses) n?existent-ils pas vers l?Europe ??
Pas étonnant, le shipping ne semble, que de très peu, en affecter le prix! et ceci grâce à une logistique planétaire efficace: Les cargos ne sont pas attribués à un seul type de produit, mais disponibles à tout type, et partout?A contrario de la pratique Européenne qui veut que l?industrie Automobile, par exemple, ait ses propres affréteurs, avec leurs propres contraintes de groupage, également pour les Vins, également pour.. etc ?
D'où une flexibilité, à la demande, en flux tendu, limitant les parcs de stockage (et d'invendu!)
a écrit le 08/02/2012 à 20:58 :
Il est malhonnete de dire que les autres delocalisent aussi en citant quelques exemples par ci par la.
Renault joue double jeux avec 18% de voitures fabriquees en France.
Peugeot lui est à 38%.
Volkswagen produit l essentiel de sa gamme en allemagne (golf ....)

Votre analyse est complesante et approximative.

Regardez de pres la politique de M. Goshn aux USA , au Japon. Il tranche dans le vif, fait des arbitrages qui ne tiennent pas compte une seule seconde du facteur humain.

Si les français avaient un peu de conscience collective ils n auraient pas toleré que Renault vende en France...et fasse travailler les autres.
Les allemands n auraient jamais toleré cela de VW ou Opel.
Réponse de le 09/02/2012 à 7:52 :
Les constructeurs Allemand ne construisent pas en Allemagne ,ils assemblent c'est pour cela que l'Europe ne veut plus voir le "made in Germany" dans ces conditions
Réponse de le 09/02/2012 à 17:13 :
Sur le site d'Audi France :"Audi dispose de six sites de production : deux en Allemagne (Ingolstadt et Neckarsulm), un en Belgique (Bruxelles), un en Hongrie (Györ), un en Chine (Changchun) et un autre en Inde (Aurangabad)."
Et sur "achats-industriels.com" :
Les salaires mensuels brut d'un ouvrier dans le monde :

France: 1520 euros
Italie, Espagne: 1370 euros
Portugal, Slovénie, Malaisie: 760 euros
Pologne, Hongrie, Republique Tchèque, Mexique: 380 euros
Roumanie, Maroc, Tunisie: 230 euros
Chine, Inde: 100 euros

Qui a écrit "Les allemands n auraient jamais toleré cela de VW ou Opel" ????

a écrit le 08/02/2012 à 20:55 :
Oui , c'est clair mais bon , ce qui me gène vraiment c'est que renault paie au lance pierre les ouvriers marocain +40? / au salaire smic local désolé mais pourquoi ne pas faire une représentation de la marque comme une entreprise modéle et non exploité la misére avec des menaces sur le dos des ouvriers marocains (pas de syndicat et 6j/7) ... et dans l'article désolé sauf la turquie le reste des pays c'est bien l'europe et merde le maroc constructeur automobile ben v'la le savoir faire ????? car dans l'article il parle des usines du bloc communisme et alors les ex pays soviétique construisaient des voitures ( skoda, fso polonez, zastava, trabant, aro ) il y a un savoir faire bon courage pour les pocésseurs de premieres voitures made in maroco !!!!!!
a écrit le 08/02/2012 à 19:26 :
lorsqu'on voit un syndicaliste cgtiste avéré nous entonner sa complainte des misérables qui ont trop froid en hiver et trop chaud en été dans les ateliers de montage de peugeot sochaux devant des caméras complaisantes, on comprend pourquoi nos fabricants délocalise. Le baratin pour une quarantaine d'ouvriers sur des milliers. Allez vous plaindre camarades, ce n'est que le début de la désindustrialisation en France grâce à vos syndicats.
Réponse de le 08/02/2012 à 21:38 :
Oui, 40 ouvriers responsables du désastre économique en France, des syndicalistes, c'est sûrement ça, je n'avais jamais fait la relation, comme quoi un message intelligent peut nous faire ouvrir les yeux. Phénomène aggravant, ces minorités ne représentent pas les travailleurs et pourtant elles sont choyées par le Médef et notre Gouvernement, va comprendre Charles, la France est vraiment unique dans ce vieux monde ???
Réponse de le 09/02/2012 à 10:18 :
Oui va comprendre Charles, 12 grutiers pour bloquer pendant des mois les sorties de carburants d'un des plus grands ports de la Méditerranée. Une poignée de chefs véreux aux dires de leur représentation syndicale ont foutu au chômage plus de 800 personnes chez Seafrance. D'autres exemples ? Et des messages intelligents, y en a plein ici, comme faut boycotter Renault à cause de son implantation au Maroc, comme si l'on avait pas assez de Marocains ici, chez nous et puis nos femmes, faudra vérifier qu'elle boycottent les soutiens roberts Lejaby fabriqués en Tunisie. Va comprendre Charles.
a écrit le 08/02/2012 à 18:41 :
Oui bien sûr, mais que voulez-vous nos yeux sont braqués sur le patron ''the number one'', l'entreprise dont 30% appartient toujours à l'état français, l'exemple en quelques sortes. Quel bel exemple, environ 19 % des véhicules sont construits sur le sol français, moins que peugeot 39 %. PSA produit 3 fois plus en France que Renault. la production automobile en France a chuté de près de 40% entre 2005 et 2011. Aujourd'hui, seules environ 31% des voitures produites par PSA et Renault le sont donc en France, alors que pour les deux constructeurs tricolores, l'Hexagone reste leur principal marché. L'Allemagne, l'exemple de notre Président construits 3,4 fois plus de véhicules sur son sol. Alors, merci qui ???http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/automobile-les-degats-de-la-delocalisation_282098.html#xtor=RSS-115
a écrit le 08/02/2012 à 16:18 :
si vous ne vouliez pas de délocalisation dans d'autres pays de l'Europe, il ne fallait pas les accepter ou être également dans l'Union européenne.
Réponse de le 08/02/2012 à 18:09 :
Il ne seraient jamais entre s'il y avait eu un referendum!
Réponse de le 08/02/2012 à 19:34 :
oui mais ils y sont, on peut toujours essayer de refaire l'histoire comme les camarades roses qui rêvent de refaire la révolution à chaque élection, c'est le meilleur moyen de perdre à tous les coups.
Réponse de le 09/02/2012 à 8:28 :
Je ne sais pas d'ou vient le fantasme selon lequel VW/Audi produit en Allemagne en majorité , Das Auto : je rigole
Polo: Espagne
Audi Q3: Barcelone chez SEAT
Audi Q7/ Vw Touareg/ Cayenne: Slovaquie (Bratislava)
Up: Slovaquie Bratislava
Audi TT + A3 Cabriolet: Hongrie
Audi A1: Belgique
Amarok: Amerique latine
Fox : Amerique Latine
nouvelle Vw Jetta: Mexique
New Beetle: Mexique
Et Enfin, ce que tout le monde oublie de considérer c'est que beaucoup d'usines Allemandes ont été construite en ex allemagne de l'est près des frontières polonaises et tchèques pour pouvoir pratiquer des salaires nettement plus bas qu'en ex RFA
Chaque jours des milliers d'ouvriers tchèques et polonais passent la frontière pour travailler en ex allemagne de l'est
Réponse de le 09/02/2012 à 10:25 :
Du même fantasme de tous les excités sur cette usine renault au Maroc mais qui oublient sciemment de citer les usines Renault existantes au Portugal, en Espagne et même en Russie et en Iran et j'en passe. Alors , comme dirait F.H. ça suffit, ce qui a été et est ne sera pas défait par des déclarations populistes et des coups de gueule contre la mondialisation. Que tous ceux qui n'ont que des articles cent pour cent made in France,le proclament preuves à l'appui. Ce sont très souvent les mêmes qui exigent chaque jours des produits bas marché.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :