Volkswagen poursuit sa croissance malgré la crise en Europe

 |   |  244  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
Entre janvier et juin, les ventes du groupe germanique ont atteint 4,45 millions d'unités, soit une hausse de 8,9 %. Renault et PSA ont chuté sur la même période.

Volkswagen a annoncé ce vendredi une progression de ses ventes de 11 % le mois dernier, portées par les marchés nord-américain et asiatique, à 798.500 véhicules dans le monde. Entre janvier et juin, les ventes du groupe ont atteint 4,45 millions d'unités, soit une hausse de 8,9 %. Pas mal. Avec 1,3 million de véhicules dans le monde, les ventes totales du groupe Renault ont subi dans le même temps un effritement de 3,3 % par rapport au premier semestre 2011. PSA Peugeot Citroën a affiché pour sa part un plongeon de 13 %, à 1.619.000 unités..

Contexte économique tendu en Europe

"Les ventes du groupe Volkswagen ont enregistré une progression satisfaisante depuis le début d'année. Mais cela ne constitue pas un motif d'euphorie. Le contexte économique en Europe de l'Ouest reste tendu et difficile", a commenté le directeur des ventes du groupe allemand, Christian Klinger, dans un communiqué. Ce climat économique morose a affecté les résultats du groupe en Europe de l'Ouest (hors Allemagne), où la chute des ventes s'est poursuivie sur les six premiers mois de l'année (- 5,7 % sur un an à 1,01 million).

Boom en Chine

En Europe centrale et orientale, les ventes ont néanmoins poursuivi leur progression en bondissant de 27,3 %, à 322.900 unités. Aux Etats-Unis, les livraisons ont crû sur la période de janvier à juin de 30,4 % (275.200), portant la hausse des ventes pour la région nord-américaine à + 22,1 % (389.800). En Asie-Pacifique, le groupe a vu ses ventes bondir de 17,6 % (1,48 million), en particulier en Chine (+ 17,5 %  à 1,3 million).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/08/2012 à 17:21 :
Comme nous l'avons tous constaté, l'allemagne communique à communauté mondiale. Devons nous aller vers plus ou moins de pauvres? Ils travaillent et font de bonnes voitures qui se vendent, d'autres paressent et fument sous les catalpas, ils font des voitures qui ne se vendent pas. Quasi plein emploi, de bien meilleures prestations sociales que la France pour un Etat bien moins cher, équilibre budgétaire donc pas de menace sur le niveau de vie, de la croissance, même faible ça respire, mais le malade français, on lui administre la saignée. Ainsi l'allemagne est un scandale car Shroder a demandé des efforts aux allemands. Sont-ils coupables pour faire de bonnes voitures, pas des lada. Les français aiment les voitures allemandes, le gouvernement les punira en baissant leur niveau de vie... cf la CSG. Quand on fait dans la bureaucratie, on va au néant. Qui c'est qui veut d'un Brejnev au gouvernement de la France... ça s'arrange pour pas payer l'ISF.
a écrit le 30/07/2012 à 17:02 :
Le marché auto Allemand à trés peu baissé, VW vend beaucoup sur son marché, et est très internationalisé. Ceci explique les raison de s'abonne santé.
a écrit le 16/07/2012 à 7:43 :
Croissance particulièrement étonnante compte tenu des problèmes de fiabilité relatés sur internet : culasses poreuses sur les 2.0 TDI injecteurs pompes, et prémices sur les 1.6 et 2.0 à raampe communes, problèmes de distribution sur les moteurs TSI aboutissant à la casse moteur, dysfonctionnement sur les boites DSG 7 nécessitant le remplacement. Pour l'ensemble de ces vices cachés, VW France refuse toute prise en charge, et ne met aucune action corrective.
La presse automobile ne s'en fait l'écho que très tardivement, en enterrant les constructeurs français.
En Chine, certains dirigeants de VW vont être limogés par rapport à la gestion de la crise sur les boites DSG 7.
a écrit le 14/07/2012 à 10:01 :
Les chiffres de VW reflètent la croissance de nombreuses entreprises allemandes .
Entre temps ce sont les marchés émergenants en Asie, Amerique Latine, Chine mais aussi aux USA ou les affaires vont bien. Très bien même !
Je constate que ceux qui predisent le déclin économique de l´indusustrie allemande à cause de la crique bancaire europeene n´y ont jamais mis les pieds !

a écrit le 13/07/2012 à 21:53 :
Voui mais avec la récession généralisée à l'automne ... ils vont eux aussi trinquer ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :