Fiat fête sa millionième 500, un vrai phénomène de mode, et vise une année record

Lancée en 2007, la "mini" rétro italienne fête ce lundi son millionième exemplaire produit. Avec des ventes supérieures à 200.000 unités sur dix mois grâce à un boom aux Etats-Unis, elle va battre le record de 2009.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

Un véritable phénomène de mode, cette Fiat 500! Heureusement, car, sans elle, le constructeur turinois serait mal en point. Fiat  fête du coup ce lundi la sortie du millionième exemplaire de sa  "mini" rétro. Un véhicule lancé le 4 juillet 2007 et produit à Tichy, en Pologne, mais aussi au Mexique depuis 2011 pour le marché nord-américain.  Commercialisée dans plus de 100 pays, la 500 devrait même connaître une année record  en 2012. Sur dix mois, elle a été déjà immatriculée à plus de 200.000 exemplaires (contre 186.000 sur l'année historique 2009), dont 46.600 en Amérique du nord, les Etats-Unis étant devenu le deuxième débouché juste devant l'Italie (à 1.500 unités près). Après un démarrage lent, la 500 fait désormais un tabac inattendu outre-Atlantique.

Versions snob

Personnalisable à souhait avec un grand choix de couleurs extérieures et intérieures, la 500, qui partage sa plate-forme avec la Fiat Panda, est devenu la coqueluche des grandes villes, notamment dans les beaux quartiers au même titre que la Mini de BMW. Elle a été déclinée à souhait avec la sportive 500 Abarth (mars 2008), le cabriolet 500C (juillet 2009), et des versions plus chic les unes que les autres comme les 500 et 500C by Gucci ou la très snob 696 Edizione Maserati avec les logos de la fameuse marque sportive de Modène proposée en édition limitée à 38.452 euros!

3,4 millions pour la vraie 500

La minsucule transalpine (3,55 mètres de long) évoque la vraie 500, qui a été produite à Turin entre 1957 et 1975 à 3,4 millions d'unités. Grâce à son prix de vente plus élevé que celui de la Panda, mais surtout ses options et accessoires, la nouvelle 500 permet au groupe Fiat de réaliser des marges substantielles.

 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 19/11/2012 à 22:45
Signaler
"la très snob 696 Edizione Maserati avec les logos de la fameuse marque sportive de Modène proposée en édition limitée à 38.452 euros!" hihihihihi j'en pleure de rire..

à écrit le 19/11/2012 à 22:44
Signaler
Pour moins cher, on peut avoir une Dacia cinq portes, cinq vraies places, un vrai coffre, et un vrai moteur aussi.

le 19/11/2012 à 23:02
Signaler
Vous n'avez rien compris au marketing...

le 08/12/2012 à 9:48
Signaler
Ahahaha! pour moi, y a pas photo, entre une logan et une 500, je choisis la 500, à 500%

à écrit le 19/11/2012 à 21:48
Signaler
Il y a eu la PT cruser , la new beetle,, la mini, la 500, nos constructeurs attendent que la tendance neo retro soit bien finie pour aller sur ce marche comme ils ont fait avec les suv

le 19/11/2012 à 22:42
Signaler
qu'entez-vous par "nos constructeurs", vous en êtes propriétaire ?

le 19/11/2012 à 22:43
Signaler
je voulais écrire "qu'entendez-vous"

à écrit le 19/11/2012 à 18:14
Signaler
CQFD : on ne parle plus du coût du travail là, mais d'un succès d'entreprise. Nos brillants (et très bien rémunérés) patrons devraient s'inspirer de ce cas d'école (la mini en est un aussi) plutôt que de reporter sans arrêt la responsabilité de leur ...

le 19/11/2012 à 19:21
Signaler
Si on en parle : c'est produit en Pologne et au Mexique... Ce qui prouve que la baisse des coûts du travail est une course sans fin puisqu'une entreprise aura toujours intérêt à vendre le plus cher possible un produit fabriqué au plus bas coût possib...

le 19/11/2012 à 22:05
Signaler
Vendre aux US ou en Allemagne et produire en Pologne ou au Mexique. Mais cela ne suffit pas, la "Platitude" et la "Flatulence" de Renault l'ont bien montré.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.