Très chères, hyper-puissantes, rapides, les Ferrari battent tous les records

La firme de Maranello a amélioré de 17,8% son bénéfice net en 2012. La marge opérationnelle atteint les 14,4%. Les ventes ont dépassé les 7.300 unités.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

2012, année record? BMW, Audi, Porsche? Non, Ferrari. La prestigieuse firme de Maranello (filiale de Fiat) a enregistré l'an dernier des résultats historiques en 66 années d'existence. Tous les indicateurs dépassent les précédents pics de 2008. 7.318 voitures ont été vendues dans le réseau (+4,5% par rapport à 2011), correspondant à un chiffre d'affaires de 2,43 milliards d'euros (+8%). Pas de crise donc pour des véhicules allant de 185.000 à 270.000 euros pièce (modèles de série uniquement, car il y a des Ferrari d'exception encore plus chères), politiquement  incorrects à souhait puisque dispendieux, hyper-puissants (660 chevaux pour une FF) et véloces (rien de moins que 315 kilomètres à l'heure en pointe)! Le bénéfice d'exploitation a bondi de 12,1% à  350 millions, le profit net de 17,8% à 244 millions. Soit une marge de 14,4%, supérieure à BMW et Audi mais inférieure à Porsche. 

Investissements en hausse

La firme au cheval au cabré affirme avoir accru ses investissements de façon significative au cours des douze derniers mois. Ceux-ci ont atteint, recherche et développement compris, 324 millions d'euros (contre 280 millions en 2011). Ces investissements ont été entièrement autofinancés, souligne le constructeur de voitures de sport exclusives à hautes performances, indiquant que sa situation de trésorerie industrielle nette est positive de plus d'un milliard d'euros.

Etats-Unis en tête

En 2012, Ferrari a réalisé des ventes record aux États-Unis et y a dépassé pour la première fois la barre des 2.000 véhicules (2.058 exactement), soit une augmentation de 14,6% (Canada inclus). La Chine est le deuxième débouché avec 784 ventes (+4%, Taiwan compris). Ferrari a accru ses volumes de 8,2% à 750 véhicules en Allemagne, 20,4% à 673 en Grande-Bretagne. En revanche, vu la situation économique et la politique de traque des contribuables récalcitrants en Italie, la firme y a reculé de 46% à 318 unités.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 20/02/2013 à 17:59
Signaler
Les chiffres allemands et britanniques sont impressionnants ... les chiffres français doivent être inférieur à l'italie , ce qui est normal car la France devient un pays de pauvres tout juste bon à rouler en dacia d'occaz et en plus jaloux de celui q...

à écrit le 20/02/2013 à 9:36
Signaler
Maintenance draconienne et hors de prix ( ah, la courroie de distribution à changer tous les 10.000 Kms au mieux ), confort spartiate, longs trajets impossibles, hantise de la rayure vengeresse quand elle est en stationnement public, la Ferrari est ...

à écrit le 19/02/2013 à 14:34
Signaler
Encore une fois et sans être anecdotique, ce genre de produit doit-être considéré à l'aune d'autres marques de luxe type LVMH ou encore GUCCI et n'a qu'un très lointain rapport avec la bagnole de Mr tout le monde ni la même finalité.

à écrit le 19/02/2013 à 10:19
Signaler
Et en France combien de ventes sur 2012 ?

le 19/02/2013 à 10:45
Signaler
assez pour avoir gagné pas mal...... voir les bénéfices plus important que SNCF et pas mal d'autres.

à écrit le 19/02/2013 à 9:58
Signaler
Tres belle voture, pas etonnant qu'elle fasse envie ou rever. La clientele est presente, les clients aises peuvent se payer des BMW, AUD,I Porsche, Ferrari ou autres. Chez nous en France nos managers dorment, hibernent, enfument et les bolides de p...

à écrit le 19/02/2013 à 9:45
Signaler
J'oubliais, jusqu'en 2006, je changeais de voiture pour remplacer par une récente neuve tous les 2 ans ( haut de gamme francais).. Depuis cette haine de l'automobiliste, ce tueur en puissance, ce pollueur averti, ce riche qu'il faut plumer.. je roule...

à écrit le 19/02/2013 à 9:37
Signaler
@prost Vous savez ce qu'est le reve et la passion. Je suis passionné de belles depuis tout petit. Le reve d'avoir un jour une ferrari est ce qui m'a fait me defoncer a l'adolescence et ensuite. J'aurais maintenant la possibilité de réaliser mon rève ...

à écrit le 19/02/2013 à 8:54
Signaler
Pour amateurs confirmés sinon "casse gueule", beaucoup les ont revendus imaginant réaliser des prouesses, faut-il maitriser la bête ... pas facile !

à écrit le 19/02/2013 à 7:56
Signaler
Ouais! pour quoi faire? et surtout pour qui ? ...

le 19/02/2013 à 12:09
Signaler
Pour se faire plaisir, pour frimer auprès des copains, pour se sentir mieux. Comme vous, lorsque vous achetez un écran plat, un beau canapé, ou une belle paire de chaussures... C'est le principe du luxe : on frime et on se fait plaisir... Pour qui? P...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.