La Chine fait bondir Ferrari

 |  | 295 mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le constructeur a battu tous ses records l'an dernier avec 7.195 bolides vendus. 2,251 mililards d'euros de chiffre d'affaires, un bénéfice net de 209 millions d'euros et une zone Chine (Chine, Hong-Kong et Taiwan) en progression de 62%.

Ferrari va bien. Merci pour lui. Le célébrissime constructeur italien de voiture à hautes performances a annoncé vendredi une année 2011 "record" avec une hausse de son chiffre d'affaires de 17,3% à 2,251 milliards d'euros et 7.195 voitures vendues, en hausse de 9,5%. Le bénéfice net de la firme de Maranello s'est monté à 209 millions d'euros. Ferrari avait vendu, en 2010, 6.573 voitures pour un chiffre d'affaires de 1,92 milliard d'euros.

En Chine, c'est le boom


"Nous ne pouvons qu'être satisfaits de ces résultats. Ils ont été obtenus en dépit d'un contexte économique qui reste difficile, spécialement en Europe", s'est félicité le patron de Ferrari, Luca Cordero di Montezemolo. Les ventes du constructeur iitalien, contrôlé par Fiat, ont bondi  sur tous les continents avec une hausse de 62,6% à 777 voitures dans "la zone Chine", qui comprend la Chine, Hong Kong et Taiwan, dont 500 sur la seule Chine. Ce marché est devenu "il y a quelques mois le deuxième plus important pour Ferrari", précise le constructeur. Sur le marché américain, la hausse atteint 8% à 1.958 voitures, tandis que les livraisons au Moyen-Orient ont augmenté de 22% à près de 450 véhicules. Plusieurs pays d'Europe ont également enregistré de très bons résultats, notamment la Grande Bretagne (+23%), l'Allemagne (+14,6%) et la Suisse (+3,2%).

Nouveaux modèles

"Nous avons une gamme complète de modèles qui sera rejointe d'ici quelques jours, au Salon de Genève, par un nouveau 12 cylindres, une nouvelle voiture révolutionnaire qui offre des performances extrêmes et une puissance sans précédent", a souligné le patron. Le groupe automobile Fiat a annoncé pour sa part le 1er février un bénéfice net de 1,7 milliard d'euros grâce à l'intégration de l'américain Chrysler dont il a pris le contrôle en juin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/02/2012 à 21:28 :
Pendant ce temps des gens meurent de faim ou ne peuvent plus payer leur loyer....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :