Six mois de sursis pour Heuliez, placé en redressement judiciaire

L'équipementier automobile français a été placé en redressement judiciaire ce jeudi. Le tribunal de commerce de Niort laisse six mois à d'éventuels repreneurs pour se déclarer.

1 mn

DR
DR

Un redressement judiciaire et six mois d'observation. Le tribunal de commerce de Niort a tranché pour Heuliez. L'équipementier automobile dispose de ce délai pour tenter de trouver un éventuel repreneur ou assainir ses finances. Les représentants syndicaux sur place se sont dits "soulagés" de cette décision pour l'entreprise qui compte 294 employés.

Dépôt de bilan

Lundi, la direction a annoncé le dépôt de bilan après une année particulièrement difficile pour l'entreprise qui s'est déclarée en cessation de paiement à trois reprise depuis 2009. L'an dernier, la dette de l'entreprise aurait atteint 10 millions d'euros selon le représentant de la CGT Claude Point.

>> Société fétiche de Ségolène Royal, Heuliez annonce son intention de déposer le bilan

Bientôt un contrat avec Volkswagen?

Mais la perspective d'un éventuel contrat avec Volkswagen redonne de l'espoir à Heuliez. "Quatre ou cinq" autres sous-traitants seraient encore sur les rangs pour répondre à l'appel d'offre du constructeur allemand. Selon Claude Point, ce contrat apporterait 20 à 30 millions d'euros annuels de chiffre d'affaires à partir de 2014, et porterait sur 3.000 à 6.000 références de pièces détachées, notamment pour des véhicules en fin de vie.

 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 19
à écrit le 12/04/2013 à 0:43
Signaler
C'est bien que des politiques comme Ségolène interviennent pour une part minime du budget régional destiné à l'aide aux entreprises afin de sauver des secteurs d'avenir comme Heuliez dont la part aéronautique est profitable et dont les véhicules comm...

le 14/04/2013 à 22:51
Signaler
+1

à écrit le 11/04/2013 à 20:58
Signaler
volkswagen? vous rigolez. ils ne vont pas prendre un canard boiteux comme fournisseur.

le 12/04/2013 à 0:46
Signaler
S'ils le prennent comme fournisseur, il ne sera plus boîteux. Le choix est régi par bien d'autres critères notamment de technicité, heureusement, sinon bien des entreprises notamment start-up performantes ne dureraient pas longtemps.

le 12/04/2013 à 9:11
Signaler
floppy lorsqu'un client comme VW retient un fournisseur il prend en compte divers critères, le savoir faire,le cout,la qualité, le respect des délais de livraison,sa capacité financière pour respecter ses engagements contractuels etc.....Si le marché...

à écrit le 11/04/2013 à 19:10
Signaler
Peut être qu'un jour les socialistes comprendront que la personne la plus importante d'une entreprise c'est le client et personne d'autres ! Quand il n'y a plus de client, il n'y a plus d'entreprise, c'est aussi simple que cela. Et toutes les opérati...

le 12/04/2013 à 0:57
Signaler
Heuliez a des clients mais traverse comme beaucoup d'entreprises un passe difficile. C'est une entreprises sans doute viable et profitable à terme donc la question est plutôt : doit-on la soutenir temporairement avec à terme des résultats et retombée...

à écrit le 11/04/2013 à 16:10
Signaler
Segolene qui se presentait comme celle qui avait sauvé Heuliez , va pouvoir se remettre au turbin ! sauf que la mise de la region Vendée va pouvoir être passée aux " pertes et profits" ! merci aux contribuables !esperons qu'elle ne va pas entrainer l...

le 11/04/2013 à 17:15
Signaler
La Vendée n'est pas une région ... mais un département situé dans la région Pays de Loire, Heuliez est situé dans le département Deux Sévres département de la région Poitou Charentes dont la présidente est Ségolène !!!!!!!

à écrit le 11/04/2013 à 15:57
Signaler
C?est une république bananière avec des politiques imbéciles. Il n?y a pas de justice, c?est une organisation qui fonctionne sur l?oppression et la paupérisation ! On ne va pas dans une monnaie forte avec une économie sous compétitive ! On traite les...

à écrit le 11/04/2013 à 15:51
Signaler
Nous avons un sérieux problème dans ce pays. L?effondrement économique qu?on appelle suicide collectif organisé par le monde politique. Il existe aussi une injustice flagrante et scandaleuse : le droit au travail n?est pas appliqué, ce qui est un att...

le 11/04/2013 à 16:13
Signaler
Correction: la sécurité pour les uns, la précarité pour les autres. La spoliation infâme des jeunes générations!

à écrit le 11/04/2013 à 13:34
Signaler
Un 3èm redressement, avec les concours publics (nos impôts), des pilotages/pressions de "politiques" qui ne connaissent que très peu de choses en matière d'entreprises, marché... (cf. business plan de la filiale véhicules électriques 12 000 ventes pr...

le 11/04/2013 à 13:57
Signaler
loubrehou ce n'st qu'un début...... ségolène a été nommée vice présidente de la BPI

le 11/04/2013 à 14:38
Signaler
elle est ou la reine SEGOLENE ...et madame 35 h ....rien a foutre demerd....vous ...nous on passent a la caisse ....les copains d abords.......

le 11/04/2013 à 16:26
Signaler
le pire, c'est que si on regarde tout ça avec un regard de « praticien de la restructuration entreprise », la manière dont la région Poitou-Charentes est intervenue dans cette boîte est encore, et de loin, la meilleure (ou la moins mauvaise). Certes ...

le 11/04/2013 à 18:12
Signaler
@sherpa +1 exellente analyse, le hic c qu on en est au 3 eme cessation de paiement en 4 ans. Tous ces plans de redressement dont plutôt des plans de chasses aux subventions, faut il continuer ? Errare humanum es, perseverare diabolicum !

le 11/04/2013 à 18:58
Signaler
autant la manip du 2éméplan était de la chasse aux subventions, autant là, la projet BGI était un vrai projet...D'ailleurs, à priori, le groupe, sauf découverte surprise, n'en a rien tiré d?immédiat. le vrai problème va justement être de retrouver u...

le 12/04/2013 à 6:38
Signaler
Tahiti6 tout a fait d' accord sur l inexistence du segment tout électrique, en fait le vrai problm est le stockage de l électricité que personne n a encore maitrise en terme d' efficience , de cout et de rapidité.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.