PSA Peugeot-Citroën et GM envisagent de coopérer... en Amérique du nord

PSA et GM envisagent des coopérations sur des utilitaires destinés aux Etats-Unis. L'américain est intéressé par les fourgons de la gamme produite aujourd'hui par PSA à Sevelnord, dans le nord de la France. La prochaine génération pourrait être vendue outre-Atlantique sous une des marques de General Motors.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)

PSA aux Etats-Unis ? Depuis le retrait de Peugeot au début des années 90, le constructeur auto tricolore ne vend plus rien outre-Atlantique. Mais il pourrait revenir prochainement aux Etats-Unis... pas directement certes, mais à travers son allié General Motors. « Il y a de possibles coopérations entre PSA et GM en Amérique du nord», explique un dirigeant du groupe tricolore. « Il y a un sujet pour GM sur les véhicules utilitaires », précise-t-il. PSA et son allié américain, qui détient 7% de son capital, discutent clairement d'une collaboration sur les utilitaires, dont le français est un grand spécialiste reconnu. « Il s'agit des utilitaires de la gamme produite par PSA à Sevelnord » (Hordain, Nord).

Mécaniques françaises

Le projet de coopération porte sur les véhicules qui remplaceront les actuels fourgons de gamme moyenne Peugeot Expert et Citroën Jumpy. « Les véhicules seraient vendus par GM en Amérique du nord sous une de ses marques ». Si l'étude de viabilité économique en cours aboutit à une décision positive, ces véhicules seront-ils produits pour GM en France ou assemblés par le groupe de Detroit dans une de ses usines nord-américaines ? La question n'est pas tranchée à ce stade. En tous cas, « il y aurait des mécaniques françaises ».

Retrait de Fiat, arrivée de Toyota

La survie du site de Sevelnord a été à un moment en question. Co-entreprise à 50-50 jusqu'ici entre le français PSA et l'italien Fiat, Sevelnord, qui emploie 2.700 personnes, a démarré sa production en 1994. Il fabrique, outre les Peugeot Expert ou Citroën Jumpy et leur équivalent Fiat Scudo, les monospaces Peugeot 807 et Citroën C8 en fin de carrière. Les actuels utilitaires ont été lancés fin 2006-début 2007, selon les marques. Société à 100% PSA désormais, Sevelnord a fabriqué 116.400 véhicules (hors Fiat) en 2005, 75.000 en 2011, 59.500 en 2012. Clairement, le site est en sous-régime chronique. Mais, pour sauver in fine cette usine, les syndicats ont accepté davantage de flexibilité et la direction de PSA a signé il y a un an un accord avec Toyota pour lui vendre des véhicules actuellement produits dans l'usine. Le japonais va ainsi commercialiser des Expert-Jumpy sous sa marque, rebaptisés Pro Ace, au deuxième semestre. De 5.000 à 10.000 exemplaires sont prévus chaque année, selon nos informations.  Mais Toyota est aussi partie prenante dans le futur utilitaire léger qui remplacera la génération actuelle des Expert, Jumpy, Pro Ace. Le groupe nippon participera au développement et aux investissements industriels pour le futur modèle de fourgon. 750 millions d'euros seront investis, dont plus de 400 pour la recherche-développement. C'est bien cette future gamme qui intéresse GM !
 

Discussions aussi sur l'Amérique latine

GM a scellé en février 2012 une alliance stratégique avec PSA. Les deux groupes ont annoncé depuis des plates-formes communes entre Peugeot, Citroën et Opel, filiale allemande de l'américain. Sur le segment des monospaces compacts et « crossovers » (faux 4x4) type Peugeot 3008, Citroën C4 Picasso ou Opel Zafira, le développement des remplaçants sera assuré par le constructeur français. Sur le deuxième segment (petits monospaces et faux 4x4 type Peugeot 2008, Citroën C3 Picasso et Opel Meriva, le développement sera assuré par Opel, mais sur une base roulante de PSA. Enfin, sur le créneau des petites voitures type Peugeot 208, Citroën C3 et Opel Corsa, les deux partenaires prévoient un co-développement, sur une évolution de la plateforme « 1 » de PSA. Par ailleurs, un petit moteur à essence conjoint sera développé, sur la base des mécaniques françaises. Aujourd'hui, les accords concernent l'Europe. Mais, des discussions ont lieu actuellement pour étendre l'alliance hors du Vieux continent, à l'Amérique latine et... à l'Amérique du nord sur les utilitaires.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 07/12/2013 à 13:18
Signaler
thanks for share!

à écrit le 26/11/2013 à 9:21
Signaler
good articles

à écrit le 26/11/2013 à 2:40
Signaler
good articles

à écrit le 12/07/2013 à 9:45
Signaler
Il faut se rendre a l'evidence... Les Francais sont de mauvais vendeurs... Deux exemples vecus: - J'ai une amie en Australie, amoureuse de tout ce qui est Francais, et qui a achete il y a 4 x ans une Peugeot 207. Savez vous qu'a Sydney, Peueot lui fa...

à écrit le 11/07/2013 à 7:31
Signaler
renault propriétaire de nissan.???? renault n'est propriétaire de rien du tout. d'ailleurs dans nissan avance ses pions doucement mais lentement renault ne représente que un peu plus de 1.500000 de voitures vendues dans le monde. le reste vient de ni...

le 11/07/2013 à 10:28
Signaler
Va falloir penser à prendre les cachets et retourner se coucher maintenant.

à écrit le 10/07/2013 à 23:43
Signaler
C'est quand même triste. PSA est donc reconnu dans le monde,... pour ses moteurs d'utilitaires.

le 12/07/2013 à 9:43
Signaler
Il faut se rendre a l'evidence... Les Francais sont de mauvais vendeurs... Deux exemples vecus: - J'ai une amie en Australie, amoureuse de tout ce qui est Francais, et qui a achete il y a 4 x ans une Peugeot 207. Savez vous qu'a Sydney, Peueot lui fa...

à écrit le 10/07/2013 à 15:28
Signaler
Peugeot et Citroën vont-ils remplacer leurs 807 et C8 ?

le 10/07/2013 à 18:53
Signaler
La mode n'est plus du tout aux gros monospaces. Y aura un trou entre le C4 Picasso 7 places et le minibus Jumpy/jumper

le 10/07/2013 à 19:04
Signaler
Ce n'est pas prévu a priori.

à écrit le 10/07/2013 à 14:58
Signaler
A terme, lorsque GM aura repris Fiat-Chrysler, Opel devrait tomber dans l'escarcelle de PSA si la marque d'origine allemande qui fait 6% du marché européen arrive à résister. ce qui porterait la part de PSA sur la zone à 18 % environ. Mais rien n'est...

le 10/07/2013 à 17:53
Signaler
Une erreur s'est glissée dans votre affirmation. Il faudrait lire: GM prendra le pouvoir chez PSA comme Fiat chez Chrysler, c'est vrai

à écrit le 10/07/2013 à 12:31
Signaler
super nouvelle, Peugeot va s'en sortir plus il y a de volume et plus les coûts de dévelopement peuvent être amortis et du coup les marges seront meilleures!

à écrit le 10/07/2013 à 12:24
Signaler
Il n'y aura bientôt plus de constructeur 100% français. Renault est avec Nissan et PSA devra s'allier avec GM. N'en déplaise à Montebourg.

le 10/07/2013 à 12:38
Signaler
je m'inquiète plus du sort de PSA que de celui de Renault... (quand on sait que Renault se débarbouille plutôt bien dans l'Alliance Renault-Nissan)

le 10/07/2013 à 19:24
Signaler
Sauf que Renault est proproétaire de Nissan, tandis que pour PSA c'est l'inverse...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.