La voiture électrique la plus puissante du monde est...monégasque

 |   |  321  mots
Depuis plusieurs années, le constructeur automobile Venturi est spécialisé dans les voitures électriques à haute performance.
Depuis plusieurs années, le constructeur automobile Venturi est spécialisé dans les voitures électriques à haute performance. (Crédits : Reuters)
Le constructeur automobile monégasque lance son tout nouveau modèle : la Venturi VBB-3, dont la puissance dépasse les 3.000 CV. Objectif : dépasser les 600km/h

La voiture électrique la plus puissante du monde, rien que ça. C'est ainsi que Venturi présente son tout nouveau véhicule, la Venturi VBB-3, dont la puissance dépasse les 3.000 CV. Ce modèle, qui a nécessité deux ans de travail, a été dévoilé ce mercredi 18 septembre. Il a été développé conjointement par Venturi Automobiles et l'Université de l'Ohio. Le groupe a pour ambition que ce modèle soit capable de dépasser les 600 km/h en 2014.

Car la vitesse fait partie de la marque de fabrique et de l'ADN du groupe. Depuis 2010, Venturi détient ainsi le record du monde de vitesse pour un véhicule électrique puisque l'un avait atteint la vitesse de 495km/H. Une performance que le groupe comptait battre ces derniers jours, avant de devoir annuler.

1984 : les débuts

Lancé en 1984 par quatre anciens salariés de chez Heuliez, Venturi Autombiles était initialement spécialisé dans la conception de voiture de sports, mais les ventes ne suivaient pas et les dirigeants ont été contraints de jeter l'éponge.

2000 : changement de cap

En 2000, Venturi Automobiles prend un virage net : la marque est rachetée par Gildo Pallanca Pastor, un entrepreneur monégasque. Son projet ? Produire des voitures électriques et développer des véhicules de tous les types, de la petite urbaine aux monstres de vitesse.

En 2004, le groupe lance la première voiture sportive électrique, ce qui lui confère une certaine crédibilité dans un secteur qui n'en est alors qu'à ses premiers pas.

Fort de cette réputation, le constructeur noue ensuite bon nombre de partenariats avec des marques françaises pour développer des modèles électriques. Cependant, ceux qu'il produit lui-même ont encore aujourd'hui du mal à pénétrer le grand public, contrairement au groupe américain Tesla, l'un de ses principaux concurrents. Peut-être que ce nouveau modèle permettra à Venturi Automobiles de rattraper son retard. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/10/2014 à 17:58 :
salut vue vos réaction et leurs date je suis un peux en retard voila je cherche quelqu’un pour pouvoirs m aider a réalisé un moteurs générateurs
a écrit le 20/09/2013 à 15:09 :
3000 cv seront-ils suffisants pour tracter une centrale nucléaire, un doute m'habite... sinon, reste la solution de la limitation de l'autonomie, à la longueur de la ... rallonge.
a écrit le 20/09/2013 à 14:52 :
Maintenant il va falloir passer à quelque chose d'utilisable au quotidien et à un coût raisonnable, et ca va être plus compliqué que de faire un truc qui accélère à 500 km/h et puis qui s?arrête parce que les batteries sont vides.
Réponse de le 20/09/2013 à 15:18 :
L'Israël a développé un réseau de batteries interchangeables dans un maillage de réseau assez dense. Soit, la seule solution potentiellement viable. Là, je ne peux pas vérifier par une deuxième source, mais il semble que la société roule sur la jante... Il suffirait, comme dans le cas du ferroutage, que l'état AIT la VOLONTE de développer pour que ça marche. Comme d'hab. C'est comme tous les "investisseurs", c'est le seul qui soit fiable. Soit, ... nous.
Réponse de le 20/09/2013 à 16:01 :
Compliqué. si l'on veut que çà ait une chance de marcher il faudrait que les batteries soient interchangeables d'un véhicule et d'une marque sur l'autre.On en est moins. Quand on voit que les rares bornes de recharge électriques ne sont pas standardisés ni les prises, on sait déjà que ce sera un échec. Plutôt que d'attendre que l'état s'en mèle et impose ses propres normes qui ne seront pas forcément les plus pertinentes, ce serait plutôt aux constructeurs d'être proactifs en standardisant dès maintenant les bornes.
a écrit le 20/09/2013 à 14:17 :
une voiture monégasque !! hum ! c'est suspect ............sauf pour le prix , en rapport direct avec la vitrine du bled .
a écrit le 20/09/2013 à 12:41 :
En plus Venturi a des voitures solaires ! Bon pas aussi évoluées que la Solarworld GT, la Bochum Suncruiser, l'eVe Sunswift, la Navitas (de Purdue), la Stella Solar ou la Calgary Solar, mais c'étaient des précurseurs, plusieurs améliorations ont vu le jour depuis ! Bravo pour leurs innovations et espérons qu'ils ne vont pas toujours se focaliser seulement sur le haut de gamme et améliorer leurs offres de véhicules solaires avant que d'autres ne soient homologuées comme c'est prévu et que Toyota entre autres sorte la sienne d'ici 2 à 3 ans !
Réponse de le 20/09/2013 à 15:11 :
Certes, les Incas avaient aussi pensé au lama solaire. Leur extinction n'est pas forcément due à l'arrêt des lamas la nuit, mais...
a écrit le 20/09/2013 à 10:21 :
de la haute technologie pour dire me...de aux radars pompes à fric !
a écrit le 20/09/2013 à 9:33 :
Encore un joujou pour les ruelles monégasques...
Réponse de le 20/09/2013 à 10:15 :
Vous auriez sûrement dit la même chose de l'automobile au moment de sa création ?
Réponse de le 20/09/2013 à 15:13 :
"Vous auriez sûrement dit la même chose de l'automobile au moment de sa création ?" Faut aussi se poser quelques questions sur des délires technologiques, quand même... Viser le Guiness à tout prix est bien, mais coté pérennité, on a vu mieux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :