Tesla en-dessous des attentes, mais Elon Musk plus ambitieux que jamais

 |   |  484  mots
Elon Musk veut faire de Tesla le Apple de l'automobile.
Elon Musk veut faire de Tesla le Apple de l'automobile. (Crédits : Reuters)
Le constructeur de voitures de sport électriques a déçu les attentes des analystes, ce qui ne semble pas émouvoir son patron et fondateur, Elon Musk. Ce dernier estime que Tesla peut atteindre une capitalisation boursière de 700 milliards de dollars en 2025. A plus court terme, il vise un doublement de son chiffre d'affaires en 2015 à 6 milliards de dollars.

Tesla Motors n'a pas atteint ses objectifs de ventes au quatrième trimestre et le bénéfice du constructeur automobile est ressorti en deçà des attentes des analystes, mais son directeur général estime que la trajectoire de croissance du groupe d'ici 2025 pourrait porter sa capitalisation boursière à 700 milliards de dollars, un plafond que Apple a franchi pour la première fois mardi 11 février, et qui est, selon Bloomberg News, un record absolu à Wall Street pour une entreprise américaine.

Les ventes du constructeur américain de voitures électriques ont souffert sur le trimestre écoulé de problèmes de production et de livraison, notamment en Chine.

Un crossover en vue

Tesla a dit avoir étendu son réseau de concessionnaires et avoir développé un nouveau crossover baptisé Model X, ce qui a accru ses dépenses d'exploitation au quatrième trimestre à 336,5 millions de dollars (297,3 millions d'euros) contre 169,9 millions un an plus tôt. Sur l'année, les charges d'exploitation ont atteint 1,07 milliard de dollars et devraient encore augmenter de 45 % à 50 % en 2015.

Le flux de trésorerie disponible (free cash flow) est passé à 1,91 milliard de dollars à la fin du trimestre sous revue, contre 2,37 milliards à la fin du troisième trimestre, conséquence d'une sortie d'argent de 455,1 millions. La consommation de trésorerie l'an prochain devrait être inférieure à 1 milliard de dollars, selon le directeur financier Deepak Ahuja.

Pas de levée de fonds en 2015

Le directeur général Elon Musk a dit mercredi soir aux analystes que Tesla renouerait avec un cash flow positif à la fin 2015, mais qu'il ne voyait pas pour l'instant le besoin de lever de nouveaux fonds. Elon Musk s'est dit très optimiste pour l'avenir du groupe qui pourrait dégager cette année un chiffre d'affaires de six milliards de dollars contre 3,2 milliards en 2014.

La prévision de capitalisation boursière suppose que le chiffre d'affaires augmente de 50% chaque année avec un PER de 20. La capitalisation actuelle de Tesla, au cours de clôture de mercredi de 212,80 dollars, atteint 26,68 milliards de dollars.

Des chiffres décevants

Tesla a, sinon, publié une perte trimestrielle de 107,6 millions de dollars, soit 86 cents par action, contre 16,3 millions (13 cents par action) un an plus tôt. Le chiffre d'affaires trimestriel a progressé à 956,7 millions de dollars après 615,2 millions enregistrés sur la même période en 2013. Sur une base non-GAAP, Tesla a perdu 13 cents par action, alors que les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un bénéfice de 31 cents.

Le groupe californien a produit 35.000 voitures sur l'année mais n'a pu en livrer que 31.655, dont 9.834 berlines de luxe Model S sur le trimestre écoulé, un chiffre en-deçà de l'objectif de 13.000 véhicules fixés par Elon Musk. Tesla a dit prévoir pour 2015 un volume de 55.000 voitures écoulées, soit une hausse d'environ 74%. L'action perdait près de 4% après la clôture du Nasdaq.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2015 à 9:00 :
@tomibiker et tesla
sachez qu'une tesla à 200 moins de chance de prendre feu que votre pedalo thermique.
cette voiture à reçu 5 étoiles aux tests us, que beaucoup de caisses européennes n'obtiendrait pas même avec 5 étoiles euroncap.
faut être givré pour laisser des batteries en décharges profondes...un peu comme mettre du sp98 dans un diesel en somme...ca te coutera tout aussi chère.
@georges...et même 640km d'autonomie avec la roadster3.0...ou est le problème les superchargeurs sont suffisamment denses pour reloader et...GRATUIT A VIE.
un veyron à 12mn d'autonomie à fond....elle à ses limites aussi.
Réponse de le 17/02/2015 à 12:16 :
Les Tesla ont pour l'instant un mauvais track-record en termes de fiabilité (source: statistiques en Californie). Ce que Tesla compense par un service après-vente hors du commun (en gros, si la voiture tombe en panne, ils viennent la chercher et vous en prêtent une autre en quelques heures, donc c'est quasi transparent pour vous).
Il faut aussi souligner qu'ils ont choisi des batteries très haute performance, mais connues pour leur instabilité (Lithium-ion avec cathode "nickel cobalt aluminium"). Ils compensent ce risque par une ingénierie très poussée pour limiter le risque de défaillance et les dégats s'il y a défaillance, mais de là à en faire une modèle de sécurité... Les batteries des Nissan Leaf ou Renault Zoé par exemple sont intrinsèquement plus sûres, même si moins performantes.
a écrit le 12/02/2015 à 12:42 :
Dites-moi ce sont les voitures électriques qui explosent et s'enflamment lorsque elles ont un accident `?
Réponse de le 12/02/2015 à 14:31 :
Non, ce sont celles dont il faut changer la batterie, si on la laisse se décharger complètement, pour seulement 12 000 dollars
a écrit le 12/02/2015 à 12:41 :
Même aux Etats-Unis d'Amérique le marché potentiel pour de luxueux bolides électriques d'une autonomie théorique de 500km, en fait bien moindre par temps froid et après quelques années d'utilisation, a forcément des limites.
a écrit le 12/02/2015 à 11:55 :
"Ce dernier estime que Tesla peut atteindre une capitalisation boursière de 700 milliards de dollars en 2025"LOL!avec des pertes chaque année?
Réponse de le 12/02/2015 à 12:46 :
Tout est possible en Amérique

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :