Automobile : PSA et Renault profitent peu de l'embellie européenne

Les immatriculations ont augmenté de 9,8% en septembre dans l'Union européenne. Renault et PSA Peugeot Citroën, qui enregistrent une croissance de 4,9% chacun, ont perdu des parts de marché.
Volkswagen reste le numéro 1 des ventes et s'arroge 23,3% des parts de marché.
Volkswagen reste le numéro 1 des ventes et s'arroge 23,3% des parts de marché. (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)

Le marché automobile de l'Union européenne a confirmé sa vigueur en septembre. Le nombre d'immatriculations a augmenté de 9,8%, selon les chiffres officiels publiés vendredi 16 octobre par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). Et sur les neuf premiers mois de l'année, la progression du nombre de véhicules mis en circulation grimpe à 8,8%.

Au total, 1,36 million de voitures neuves ont été mises en circulation sur les routes de l'UE le mois dernier. Sur les neuf premiers mois de l'année, ce chiffre atteint 10,41 millions d'unités, a noté l'ACEA. Cela est toutefois "encore loin du niveau d'avant-crise de près de 12 millions observé lors de la même période de 2007", rappelle l'organisation.

Nouvelles pertes de parts de marché pour PSA et Renault

Renault et PSA Peugeot Citroën n'ont que partiellement profité de la tendance, progressant chacun de 4,9% le mois dernier.

Déjà au mois d'août, les deux constructeurs français avait connu des hausses respectives de 10,3% et 9,6%, alors que la marché européen progressait de 11,5%

Le groupe Volkswagen champion des ventes

A noter que pour le groupe Volkswagen, d'éventuelles conséquences commerciales du scandale des diesels truqués n'étaient pas visibles dans ces statistiques de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) prenant en compte les livraisons.

En septembre en effet, le géant allemand est resté de loin le champion des ventes dans l'UE, s'arrogeant 23,3% des parts de marché, même s'il a réalisé une performance un peu inférieure à l'orientation générale, avec une progression de 8,4% par rapport à septembre 2014.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 16/10/2015 à 20:36
Signaler
Hélas, la bérésina se prépare pour VW, les ventes de septembre ne comptabilisant pas les conséquences de la détection de la tricherie des fumeuses émissions des véhicules du groupe. L'injonction faite aujourd' hui par le KBA en Allemagne de rappele...

à écrit le 16/10/2015 à 18:43
Signaler
Dans les prochains mois, ce sera comme avant, sauf que la diésellitude va engendrer un replis très net des ventes de diésel et une croissance des moteurs essence ; Dans cette mutation, Renault et PSA seront à la ramasse, leurs capacités industr...

le 16/10/2015 à 20:50
Signaler
Le problème VW c'est bien la tricherie installée et dont on sent bien les conséquences sur les mois qui viennent. Le groupe perdait déjà naturellement du terrain au plan des ventes mondiales sur l' année, fiabilité catastrophique, modèles chers et i...

le 17/10/2015 à 23:32
Signaler
PSA propose déjà une gamme de 3 cylindres essence (1.0 et 1.2, de 68 à 130 chevaux) modernes avec des lignes de fabrication récemment installées à Trémery et Douvrin. Le moteur PureTech 130 chevaux a d'ailleurs été élu meilleur moteur de sa catégorie...

à écrit le 16/10/2015 à 16:54
Signaler
le groupe VW risque de perdre des parts de marchés les prochains mois ce qui devrait profiter aux constructeurs français (Renault et PSA) Si on veut faire baisser le chômage en France, faut acheter français prioritairement.

à écrit le 16/10/2015 à 16:05
Signaler
Sur les 9 mois tous les grands constructeurs généralistes reculent d'à peu près du même chiffre, VW passe de 25,2 à 24,9 ce qui reste énorme. Si les petits constructeurs grapillent ici ou là quelques dixièmes de points, ce sont essentiellement les gé...

à écrit le 16/10/2015 à 15:52
Signaler
VW = DAS TRICHEUR !!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.