Tesla : Elon Musk fait de nouveau scandale, les actionnaires s'interrogent...

 |   |  552  mots
Plusieurs actionnaires de Tesla ont décidé de s'entretenir sur les conséquences de ce nouveau coup d'éclat d'Elon Musk qui a impacté, le 16 juillet, l'action de Tesla (-2,75%).
Plusieurs actionnaires de Tesla ont décidé de s'entretenir sur les conséquences de ce nouveau coup d'éclat d'Elon Musk qui a impacté, le 16 juillet, l'action de Tesla (-2,75%). (Crédits : Aaron Bernstein)
Le fondateur de Tesla et SpaceX a violemment répondu à un spéléologue britannique présent en Thaïlande pour le sauvetage des jeunes enfants coincés au fond d'une grotte, en l'accusant de pédophilie. Les marchés ont lourdement sanctionné l'action Tesla, alors qu'Elon Musk multiplie les coups d'éclats et les invectives.

Elon Musk va-t-il devenir le prochain Travis Kalanick, du nom du fondateur d'Uber poussé à la porte de l'entreprise notamment en raison de son attitude sulfureuse ? Il semblerait en tout cas que depuis le début de l'année, les analystes mais également les médias soient de moins en moins indulgents avec le flamboyant milliardaire sud-africain. Celui qui assurait une grande partie de son business par ses tweets et annonces aussi inattendues que loufoques ne fait plus rire personne.

Un "coup de com'"

Cette fois, c'est une joute verbale qui aurait une fois encore jeté l'opprobre sur Elon Musk. Celui-ci aurait extrêmement mal réagi aux propos de Vernon Unsworth, un spéléologue britannique qui a participé au sauvetage des jeunes thaïlandais coincés au fond d'une grotte inondée. Il a accusé le patron de SpaceX de s'être offert un coup de pub à travers cette dramatique affaire en proposant d'envoyer un sous-marin miniature pour venir en aide aux enfants. Vernon Unsworth a déclaré dans une interview à CNN que le sous-marin d'Elon Musk, « trop rigide et trop long (...) n'aurait pas pu avancer plus de 50 mètres dans la grotte » qui fait plus de 4 km. Il a ajouté qu'Elon Musk n'avait aucune idée du type de parcours qui était nécessaire pour parvenir jusqu'aux enfants compte tenu de l'étroitesse de nombreux passages. Il en avait alors conclu que cette initiative relevait du « coup de com' ».

Vexé, Elon Musk s'en est pris au sauveteur l'accusant de... pédophilie ! Selon lui, aucune image ne témoigne de la présence de Vernon Unsworth, qui vit en Thaïlande, sur les lieux du sauvetage. Il l'a alors accusé de pédophilie pour commenter la présence de ce britannique en Thaïlande.

Vernon Unsworth a annoncé sa volonté de porter plainte contre Elon Musk, tandis que les investisseurs, eux, s'interrogent de plus en plus sur la nocivité du fondateur de Tesla.

Les analystes désapprouvent

« C'est la chose la plus néfaste, en termes d'image de marque, qu'Elon Musk ait jamais faite », a commenté pour l'AFP Roger Kay, analyste chez Endpoint Technologies Associates. De son côté, Bob O'Donnell, de Technalys Research, constate un comportement « déplacé pour un Pdg », avant d'ajouter qu'il devrait « se comporter en adulte ».

Pour Roger Kay, « nous assistons à des points de rupture ». De son côté, Patrick Moorhead, de Moor Insight & Strategy, pense que tout n'est pas perdu : « La première chose qu'il doit faire, c'est s'excuser (...), s'il fait ce qu'il faut, il peut s'en relever ».

Il y a quelques mois, Elon Musk s'était déjà illustré en refusant de répondre à des questions d'analystes qui lui réclament des comptes sur les difficultés de Tesla à remplir ses objectifs de production. Il avait alors qualifié leurs questions « d'ennuyeuses ». En mai, il s'attaquait aux médias en annonçant le développement d'une plateforme de notation des journalistes.

Pis... Plusieurs actionnaires de Tesla ont décidé de s'entretenir sur les conséquences de ce nouveau coup d'éclat qui a impacté, le 16 juillet, l'action de Tesla (-2,75%). D'après le quotidien britannique The Guardian, James Anderson associé à Baillie Gifford au capital de Tesla, a indiqué qu'il s'entretiendra avec les instances dirigeantes de l'entreprise, sur les dérives de la personnalité d'Elon Musk.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/07/2018 à 14:05 :
Ces gens oublient bien vite que la réussite de leur entreprise est d'abord liée au travail et aux talents des salariés et managers. Eux sont avant tout des communicants qui ont du mal à garder les pieds sur terre.
a écrit le 18/07/2018 à 4:32 :
L'argent rend fou.
a écrit le 17/07/2018 à 17:57 :
Scènes qui se passent régulièrement quand un propriétaire d'outils de production s'expose, c'est logique et c'est bien de la com tout le monde le sait, c'est juste que peu habitués à être sermonnés et surtout, surtout, peu habitués à la sincérité des mots. C'est bien pour ça d'ailleurs que les propriétaires de nos politiciens ne s'exposent que rarement.

Dans ce monde de faux semblants où les possédants ont totalement déformé le langage et la sémantique afin de les plier à leur volonté, via les médias de masse essentiellement, la sincérité effraie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :