Sanofi développe ses activités de biotechnologies

 |   |  284  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Sanofi-Aventis veut faire évoluer son activité industrielle chimique vers les biotechnologies d'ici 2014.

Sanofi-aventis prépare son avenir. Le laboratoire veut faire évoluer, d'ici 2014, son activité chimique vers les biotechnologies et la production de vaccins. En effet, Sanofi anticipe les baisses de production consécutives à la chute des brevets de plusieurs de ses médicaments phares comme le Plavix.

Pour cela, le groupe a présenté aux syndicats, ce mardi, "un projet d'investissement et d'adaptation de son outil industriel chimique et biotechnologique en France ". Il prévoit d'investir 150 millions d'euros sur ses sites industriels dont 90 millions d'euros pour les sites de Saint-Aubin-lès-Elbeuf (Seine-Maritime) et de Vertolaye (Puy de Dôme). Le site de Neuville-sur-Saône (Rhône) devrait, lui, accueillir de nouvelles activités de Sanofi Pasteur. En revanche, celui de Romainville (Seine Saint-Denis) devrait fermer ses portes d'ici 2013.

Par ailleurs, Sanofi-Aventis se diversifie dans les tests du diabète. Il a annoncé avoir conclu avec l'américain AgaMatrix un accord mondial de développement et de distribution de dispositifs de surveillance de la glycémie.

"AgaMatrix nous offre une excellente opportunité de mieux comprendre les besoins réels des patients et de proposer une offre complète, associant nos principales insulines à des dispositifs de contrôle de la glycémie sûrs et faciles à utiliser", a déclaré Pierre Chancel, senior vice-président, de la Division diabète.

Cette décision s'inscrit dans la stratégie de diversification du laboratoire français hors des médicaments vendus sur ordonnance. Sanofi compte vendre les premiers produits découlant de ce partenariat au second semestre 2010.

Le diabète intéresse de plus en plus les grands groupes pharmaceutiques dans la mesure où cette affection se développe dans le monde en même temps que l'obésité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :