Pfizer va supprimer 6.000 emplois dans les cinq ans

 |   |  209  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le laboratoire pharmaceutique américain a annoncé ce mardi qu'il supprimerait 6.000 emplois d'ici à 2015. Pfizer entend fermer huit sites aux Etats-Unis et en Irlande et réduire ses activités dans six autres usines.

D'ici cinq ans, Pfizer aura supprimé 6.000 emplois sur ses sites de production. Cette mesure fait partie du plan de suppression de 19.000 postes annoncé par le groupe suite au rachat de son concurrent Wyeth. Huit usines vont fermer entre la fin 2011 et 2015: deux à Puerto-Rico, trois aux Etats-Unis et trois autres en Irlande.

Six autres usines, sur les 78 que compte le groupe dans le monde, sont également affectées par cet important plan de restructuration. Le laboratoire pharmaceutique new-yorkais assure que des "transferts de produits" permettront de développer l'activité sur plusieurs de ses autres sites situés dans le monde.

"La restructuration de notre réseau mondial d'usines est essentielle à nos efforts pour rester concurrentiels", a expliqué Natale Ricciardi, le patron des activités de production du groupe qui ajoute: "Nous devons continuer à nous adapter à l'environnement dans lequel nous travaillons, qui est en train de changer rapidement et reste extrêmement concurrentiel. Cela signifie (..) réduire notre capacité de production afin de positionner Pfizer pour la prochaine phase de croissance dans la biopharmarcie".

Pfizer assure qu'il cherchera des repreneurs pour les sites dont il veut se débarrasser. "Nous sommes très conscients de l'impact de ce type de changements sur les employés et leur famille" souligne Natale Ricciardi.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :