Le laboratoire américain Abbott se scinde en deux

 |  | 437 mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le groupe va isoler ses activités pharmaceutiques basées sur la "biotech" de ses branches génériques, produits diététiques et appareils médicaux. Les deux entités seront cotées et pèseront chacune environ 20 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

Le laboratoire pharmaceutique américain Abbott a annoncé ce mercredi qu'il allait se scinder, pour isoler l'activité de pharmacie fondée sur la recherche de l'activité de médicaments génériques , produits diététiques et appareillage médical.

La société diversifiée, qui gardera le nom Abbott, a un chiffre d'affaires annuel d'environ 22 milliards de dollars, tandis que le groupe spécialisé dans la recherche médicale, dont le nom n'a pas été décidé et qui sera doté d'un portefeuille de médicaments de marque, devrait avoir des ventes d'environ 18 milliards de dollars. La transaction, par distribution d'actions aux actionnaires, devrait être finalisée d'ici fin 2012.

"L'annonce d'aujourd'hui est un événement important pour Abbott et illustre un nouveau changement dynamique dans l'histoire de 123 ans de notre entreprise, en renforçant nos perspectives de croissance durable et forte", a fait valoir le PDG, Miles White, cité dans un communiqué.

Cette annonce est intervenue le jour de la publication des résultats trimestriels du groupe, marqués par une chute de 66% du bénéfice net à 303 millions de dollars, mais une progression de 13% du chiffre d'affaires à 9,8 milliards de dollars, meilleure que prévu. Les ventes de produits génériques , de compléments alimentaires, d'outils d'aide au diagnostic et de soins liés au diabète ont progressé de 15,3% à 4,19 milliards de dollars.

Le projet de fusion prévoit qu'elles soient fusionnées avec l'activité d'endoprothèses vasculaires ("stents"), soins ophtalmologiques et diagnostics moléculaires, qui a eu un chiffre d'affaires trimestriel de 1,21 milliard de dollars, en progression de 6%.

Toutes ces activités, qui garderont le nom d'Abbott et resteront dirigées par l'actuel PDG, Miles White, sont présentes dans environ 130 pays et réalisent 40% de leurs ventes dans les pays émergents, notamment en Inde où Abbott est numéro un. Le groupe prévoit de continuer à dégager une croissance à deux chiffres de son bénéfice par action.

L'autre pan du groupe, la pharmacie pure, a enregistré au troisième trimestre une croissance de 13,5% de ses ventes à 4,30 milliards de dollars. Cette activité sera placée sous la direction de Richard Gonzalez, déjà vice-président chargé de la pharmacie mondiale. Ce groupe séparé gèrera notamment les médicaments Humira (arthrite rhumatoïde), Lupron (cancer de la prostate), Androgel (gel d'application locale pour les taux de testostérone anormalement bas), ainsi qu'un portefeuille de produits en développement en immunologie, oncologie, neurologie.

L'essentiel de son chiffre d'affaires est réalisé dans les pays développés, et le groupe juge possible d'accélérer sa croissance dans les années à venir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :