Onze vaccins deviendront obligatoires dès janvier 2018

Après ceux contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, huit nouveaux vaccins seront obligatoires l'année prochaine pour les enfants. Une clause d'exemption pour les parents farouchement opposés à la vaccination est néanmoins prévue.

2 mn

Les vaccins contre la coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque, méningocoque C seront obligatoires début 2018.
Les vaccins contre la coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque, méningocoque C seront obligatoires début 2018. (Crédits : Ricardo Moraes)

L'entrée en vigueur des onze vaccins obligatoires pour les enfants annoncée par la ministre de la Santé en juillet sera effective à partir du 1er janvier, a précisé cette dernière, interviewée sur CNews, jeudi 31 août.

"Nous laisserons évidemment le temps aux familles de se mettre en ordre de marche car il est hors de question de pousser les gens à vacciner dans l'urgence", a dit Agnès Buzyn. Mais, a-t-elle insisté, "l'idée c'est que les 15% des enfants (non vaccinés) qui mettent en danger les autres et favorisent la ré-émergence d'épidémies pour lesquelles il y a des morts aujourd'hui se mettent en ordre de marche pour protéger le reste de la population".

Statista graphique vaccination

[Crédits : Statista.]

Trois vaccins obligatoires aujourd'hui

Aujourd'hui seuls trois vaccins infantiles sont obligatoires en France: contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP). Huit autres sont seulement recommandés: coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque, méningocoque C. La ministre veut rendre ces dernier obligatoires.

Les parents récalcitrants encourent en théorie jusqu'à six mois de prison et 3.750 euros d'amende. Mais la ministre avait précisé cet été envisager dans le projet de loi sur la vaccination infantile une clause d'exemption pour les parents farouchement opposés à la vaccination. "Mon objectif n'est pas de sanctionner. L'objectif de cette obligation c'est de rendre la confiance aux Français", a-t-elle dit jeudi.

(Avec AFP)

2 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 01/09/2017 à 13:16
Signaler
Pourquoi obligatoire ? Le corps appartient à qui ? Aux lobbyistes ?

le 02/09/2017 à 14:50
Signaler
Ton corps t'appartient mais as tu pensé à la santé des autres? Devenir un vecteur potentiel c'est mettre en danger autrui. Mais bien sûr dans notre société individualiste on ne pense plus aux autres et à l'intérêt du groupe par rapport à l'individu.....

à écrit le 31/08/2017 à 17:20
Signaler
On pourrait déjà tester les 11 vaccins sur les gosses de ceux qui ont REM ,histoire de voir les effets.

à écrit le 31/08/2017 à 17:11
Signaler
"Onze vaccins deviendront obligatoires dès janvier 2018" Avec les adjuvants donc.

à écrit le 31/08/2017 à 17:10
Signaler
Agnès Buzyn : De 1998 à mars 2011, elle organise un congrès annuel sur la greffe de moelle, tâche rémunérée par le laboratoire pharmaceutique Genzyme. De 2002 à 2006 elle dirige une équipe Institut national de la santé et de la recherche médicale ...

à écrit le 31/08/2017 à 15:29
Signaler
L'industrie pharmaceutique, de plus en plus coutumière de pratiques quasiment mafieuses et de scandales retentissants, peut dire un grand "Merci !" aux pouvoirs publics qui veillent plus à ses intérêts et à ceux de ses richissimes actionnaires qu'à l...

à écrit le 31/08/2017 à 13:20
Signaler
l'état est complice avec les labos pharmaceutiques. Cette phrase"l'idée c'est que les 15% des enfants (non vaccinés) qui mettent en danger les autres et favorisent la ré-émergence d'épidémies pour lesquelles il y a des morts aujourd'hui se mettent e...

le 31/08/2017 à 14:04
Signaler
Être vacciné ne signifie pas que vous êtes protégé à 100%. Les vaccins apportent une double protection : individuelle et de groupe. La protection de groupe est la + efficace car elle empêche le développement d'épidémies. Le problème est qu'aujourd'hu...

le 31/08/2017 à 14:32
Signaler
Je fais partie de ceux qui sont plutôt contre le vaccin. https://theierecosmique.com/2015/06/19/vaccins-danger-les-preuves-scientifiques/ ....et bien d'autres articles et études auxquelles ont a accés.

le 31/08/2017 à 17:16
Signaler
@Bohé Tu vas donc demander de faire vacciner tes gosses avec les 8 qui manquent donc non ?, en plus ils auront les adjuvants.Ah, non, tu es d'accord ,mais pour les autres , bien joué.

à écrit le 31/08/2017 à 11:25
Signaler
je me souviens, a l'armée on nous injectait d'un coup 4 vaccins, suivait 2 jours de repos avec interdiction de boire de l'alcool, alors je me dit que 11 d'un coup ca doit salement "decaper" surtout sur des tout petit....d'un autre coté je suis pas u...

à écrit le 31/08/2017 à 11:25
Signaler
L'argument de mettre en danger la vie des autres enfants ne tiens pas, car cela implique que les enfants vaccinés ne seraient pas plus immunisées que les autres. C'est donc un aveu implicite de l’inefficacité du vaccin...

à écrit le 31/08/2017 à 11:07
Signaler
Tout cela afin de donner des sous aux laboratoires pharmaceutiques, ces institutions médicales devenus financières car n'ayant fait aucune découverte majeur depuis plus de 20 ans, se contentant seulement d'exploiter bêtement leurs brevets, avidité et...

le 31/08/2017 à 11:50
Signaler
Tout à fait d'accord. Il faudrait faire une enquête sur les transactions financières de ces laboratoires pour voir s'ils ne vont pas verser des fonds sur un compte caché en faveur de M. MACRON ou un de ses acolytes.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.