CGG Veritas confiant pour l'avenir et recherché sur les marchés

 |  | 277 mots
Lecture 1 min.
CGG Veritas est spécialiste de l'exploration des sous-sols.
Le groupe parapétrolier s'attend à des performances "solides" au quatrième trimestre, malgré la baisse des cours du brut, qui dissuade les investissements dans la recherche de pétrole. Il se montre également très confiant pour 2009. Le titre a été plébiscité sur le SRD.

Contrairement à de nombreuses entreprises, CGG Veritas affiche sa sérénité. Le spécialiste de l'exploration des sous-sols s'attend à des résultats "solides" au dernier trimestre de son exercice et table sur de bonnes performances l'an prochain. (Retrouvez le communiqué de CGG Veritas).

Certes, le prix du pétrole a presque été divisé par trois depuis son record à 147 dollars le baril en juillet, mais CGG Veritas garde confiance. En tant que fournisseur de l'industrie pétrolière, on pourrait s'attendre à un recul de son chiffre d'affaires, mais l'année 2009 devrait être marquée par de forts taux d'utilisation de sa flottes destinée à la surveillance des champs pétroliers offshore, selon le groupe.

Robert Brunk, PDG du groupe parapétolier, prédit que le Brésil va retenir toutes les attentions du secteur. Un aspect intéressant pour le groupe, qui se dit plutôt bien implanté dans la région. Cette vision optimiste n'est pas partagée par l'ensemble des analystes. Chez KBL Richelieu, Chicuong Dang rappelle que la prudence est de mise concernant les entreprises d'exploration des sous-sols, car des prix du pétrole bas ne vont pas inciter les grandes compagnies pétrolières à investir.

Chez CGG Veritas, on compte bien maintenir ses investissements. D'ailleurs ce jeudi, le groupe va officiellement lancer son offre de rachat sur le norvégien Wavefield pour 310 millions de dollars, après accord des autorités boursières françaises et norvégiennes. Il compte sur cette opération pour accroître sa flotte.

Après ces annonces rassurantes hier, le titre CGG Veritas a été plébiscité ce jeudi à la Bourse de Paris. Il a progresseéde 12,48% à 12,08 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :