Fusion dans le pétrole au Japon

Le grand Nippon OIl doit se marier avec le plus petit Nippon Mining. Le nouvel ensemble devrait occuper la huitième place mondiale.

1 mn

Fusion au sein des groupes pétroliers japonais. Le numéro un Nippon Oil a annoncé ce jeudi avoir conclu un accord de rapprochement avec une société plus petite Nippon Mining.

Le nouvel ensemble dont le mariage doit être effectif en 2009 devrait occuper le huitième rang mondial au sein des groupes pétroliers en chiffre d'affaires avec quelque 13.000 milliards de yens soit 110 milliards d'euros.

Le nouvel ensemble sera notamment propriétaire d'un réseau de 13.500 stations-service sous les marques Eneos de Nippon Oi (photo) et Jomo de Nippon Mining.

Les détails techniques, notamment les parités d'échange, restent à définir. L'accord final de fusion doit se conclure en mars prochain.
 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.