La naissance de l'Opep du gaz va-t-elle entraîner une hausse des prix ?

Elle remplace une organisation informelle née en 2001. Vladimir Poutine, Premier ministre de la Russie, premier producteur, avertit que cette initiative pourrait pousser à la hausse les prix du gaz.

2 mn

Les principaux pays exportateurs de gaz se sont dotés ce mardi 23 décembre d'une organisation formelle, dont le siège sera au Qatar et qui se rapprochera d'une "Opep du gaz", alors que les pays consommateurs redoutent qu'une telle structure influe sur les prix. "Une nouvelle organisation est née aujourd'hui. La charte a été adoptée. Le siège social sera au Qatar", a déclaré dans la soirée, Sergueï Chmatko, à l'issue d'une rencontre à Moscou du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG). Cette charte définit des règles pour les membres du FPEG, qui était jusqu'ici une organisation informelle, fondée en 2001 à Téhéran, et dont les membres se réunissaient une fois par an. Le Forum réunit une quinzaine de pays dont la Russie, premier producteur mondial de gaz, l'Iran, le Qatar, l'Algérie et le Venezuela. Outre Doha, Saint-Pétersbourg et Téhéran étaient également candidats pour accueillir le siège de l'organisation.

Prenant la parole lors de la rencontre, le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, a d'ailleurs averti les pays consommateurs qu'ils devaient s'attendre à des hausses prochaines des prix du gaz. La Russie est le premier producteur de gaz. Le ministre vénézuélien de l'énergie s'est montré tout aussi direct : "Nous voyons dans ce forum une occasion de bâtir une organisation solide se fondant sur les même principes qui ont donné naissance à l'Opep", a-t-il dit.

Cependant, d'autres responsables ont tenu des discours plus modérés. "Nous aimerions à nouveau insister sur le fait qu'il n'y a aucune raison d'associer directement" la nouvelle organisation créée à l'Opep, a souligné M. Chmatko, le ministre russe de l'Energie. "C'est pourquoi nous n'allons certainement pas discuter aujourd'hui de la nécessité de se mettre d'accord sur les niveaux d'extraction de gaz. Nous avons une vision plus large", a-t-il ajouté. "Le but de la rencontre est de faire (du FPEG) un format plus organisé", a insisté le vice-président de Gazprom, Alexandre Medvedev. "Ce n'est pas un cartel, nous défendons nos intérêts nationaux", a renchéri le ministre vénézuélien de l'Energie, Rafael Ramirez.


 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Si le gaz s'y met, après le pétrole, on est mal partis. Ca va chauffer dans les chaumières. Et comme on parle déjà d'augmentations en France, c'est encore le tout venant qui va trinquer. Quelle époque ! Vive le profit et la misère qui en subit toujou...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Si GDF était encore un service public les Français seraient à l'abri des fluctuations des prix du gaz. C'est désormais une entreprise privée, qui va nous assommer, comme Total ou les autres. Vivent les chaudières à bois pour brûler nos sapins de Noël...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
oui effectivemnet c'est une tres bonne initiative pris par le coseille de fpeg pour cette decision qui marquer fortement une grande puissance economique qui defondera leur interets pour l'avenir et se mettre au defis de cette crise economique.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Que va faire, face à ce nouveau cartel, notre groupe "formidable", comme le disait M. Cirelli, "Suez-Gaz de France", avec son "plan de performance global"et son "plan de synergies" récemment annoncés à grands sons de trompe dans le plus mauvais style...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
On a maintenat droit à l'OPEP du gaz crée ou du moins intitiée par le très influent et omnipotent premier russe Vladamir Poutine. Je crois que l'on encore plus de raisons aujourd'hui à être inquiet d'une telle décision.Parce que si l'on observe de p...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Je suis franchement décevoir,je vais changer de modèle pour moi et pour d'autres,panneau solaire?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Tous les HLM sont construits depuis de nombreuses années avec le chauffage au gaz.Pour nous les petits smicards, celà devient dur. Même prélevé tous les mois, je viens de recevoir 185 euros supplémentaires à payer. Trouver l'erreur......pour l'aveni...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
je suis algerien si le gaz sy met apres le petrole ect...... je me demende cqment ils pensent ses francais. ils veulent l argent et lle beurre cdment vous avez construisla france ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
La libre concurrence pure et parfaite est souvent un fantasme libéral. La logique capitaliste qui sous-tend naturellement la taille critique et l'accroissement de la marge opérationnelle amène les petits groupes à fusionner. Il en est de même pour le...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
gouverner c est prevoir!Nos hommes politiques sont loin des realites il devraient mettre tout leurs efforts sur le tout electrique!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.