Baisse des profits et de la production pour le pétrolier Eni

 |   |  242  mots
Le pétrolier italien a réduit sa prévision de production d'hydrocarbures pour 2009 après avoir enregistré une chute de ses bénéfices au troisième trimestre.

Dans le sillage du britannique Shell, le pétrolier italien Eni annonce également ce jeudi une chute de ses profits au troisième trimestre. Le bénéfice net ajusté est ressorti à 1,15 milliard d'euros, en ligne avec les attentes mais en baisse de 60,5%. En cause : le recul des prix du pétrole et des marges de raffinage.

De son côté, la production d'hydrocarbures est en baisse de 4,9%, à 1,68 million de barils équivalent pétrole par jour, en raison de la diminution des volumes de gaz et de la baisse du niveau de production dans des pays de l'Opep, et notamment au Nigeria.

Du coup, le groupe se voit obliger de réduire sa prévision de production pour 2009. Il table désormais sur une production d'hydrocarbures pour l'année entière autour du niveau de l'année 2008, alors qu'il prévoyait auparavant une hausse.

Dans le même temps, Eni annonce une importante découverte de pétrole au large de l'Angola avec la société nationale pétrolière angolaise Sonangol. "Eni et Sonangol ont réalisé une importante découverte de pétrole au niveau du puits Cabaça Norte-1, à environ 350 kilomètres de Luanda, dans l'offshore angolais", indique un communiqué du groupe.

Ce puits, situé à 500 mètres sous l'eau dans le bloc d'exploration 15/06, a été foré à une profondeur totale de 2.830 mètres. Durant les test de production, il a produit une quantité de pétrole équivalente à 6.500 barils par jour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :