E.ON et RWE vont investir dans des centrales britanniques

 |   |  165  mots
Les groupes allemands de services aux collectivités E.ON et RWE comptent investir plus de 15 milliards de livres (16,7 milliards d'euros) pour la construction de centrales nucléaires en Grande-Bretagne.

Les groupes allemands de services aux collectivités E.ON et RWE comptent investir plus de 15 milliards de livres (16,7 milliards d'euros) pour la construction de centrales nucléaires en Grande-Bretagne.

Les deux sociétés ont annoncé jeudi dans un communiqué commun le lancement le 16 novembre d'une coentreprise baptisée Horizon Nuclear Power détenue à parts égales par E.ON et RWE.

La première centrale nucléaire pourrait entrer en service d'ici 2020, ont dit les deux sociétés qui possèdent des parts dans 23 installations nucléaires dans le monde.

Elles projettent de construire jusqu'à 6.000 mégawatts de nouvelles capacités nucléaires d'ici 2025 sur les sites de Wylfa et Oldbury où elles ont acheté des terrains dans ce but un peu plut tôt dans l'année.

Selon le communiqué, jusqu'à 5.000 personnes pourront être recrutées sur chaque site pour la construction des édifices. Quelque 800 personnes pourront par la suite être employées sur chacun des sites pour faire fonctionner les centrales.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :