EDF : la vente des activités britanniques se précise

 |   |  277  mots
Le processus de vente des activités de distribution d'électricité d'EDF en Grande-Bretagne serait lancé en décembre.

EDF a fixé un calendrier indicatif sur la vente de ses activités de distribution d'électricité en Grande-Bretagne, a-t-on appris lundi de sources proches de la situation.
 

EDF a envoyé des dossiers de présentation aux acquéreurs potentiels de ses trois réseaux de distribution dont les actifs régulés sont évalués à près de quatre milliards de livres (4,48 milliards d'euros), ont indiqué plusieurs sources prochés de la situation.
 

Selon des documents de l'électricien français, le lancement du processus de vente pourrait démarrer début décembre.
Les offres préliminaires devront être envoyées aux alentours de la mi-janvier et les offres définitives à la fin du premier trimestre 2010, ont dit deux sources.
 

EDF a refusé de commenter ces informations.
Les trois réseaux déservent 20 millions de consommateurs dans les régions de Londres, de l'est et du sud-est de l'Angleterre, une zone qui représente 40% du PIB britannique. EDF Energy, la filiale d'EDF qui gère les trois opérateurs a dégagé un bénéfice avant-impôt de 189 millions de livres en 2008.
 

EDF qualifie le processus "d'évaluation des options" et une source proche du groupe a déclaré ne pas être certaine que l'opération aille à son terme. Les flux de trésorerie réguliers qui caractérisent ces activités intéressent de nombreuses parties, fonds d'infrastructures ou investisseurs institutionnels qui pourraient s'allier avec des groupes ayant l'habitude gérer des réseaux de distribution.
Canada Pension Plan chercherait à former un consortium, tandis que son homologue Borealis s'est allié à Scottish and Southern Energy, ont déclaré deux sources proches de la situation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :