L'américain Emerson revoit à la hausse son offre de rachat de Chloride

 |   |  208  mots
Le groupe industriel américain d'instruments de mesures et d'analyse en entreprise fait une nouvelle offre pour acquérir Chloride, une société britannique spécialiste des équipements électriques sécurisées. Il propose désormais 1,1 milliards de dollars (830 millions d'euros). Mais sa cible lui répond à nouveau non.

Le fournisseur américain d'instruments de mesure et d'analyse, des vannes de contrôle et régulateurs, et de systèmes de contrôle et d'automatisation,  Emerson fait une deuxième tentative pour s'offrir Chloride, le spécialiste britannique des alimentations électriques sécurisées.

L'américain implanté dans le monde entier a annoncé ce lundi avoir proposé 830 millions d'euros pour le rachat de cette entreprise qui lui permettrait de renforcer ses positions en Europe. Cette deuxième offre déposée vendredi dernier a provoqué un nouveau rejet du britannique.

Emerson propose 275 pence par action, soit 723 millions de livres au total, payable entièrement en numéraire. Cette offre représente une prime de 34% par rapport au dernier cours de clôture du groupe britannique du 22 avril.

Emerson est fermement décidé à faire cette acquisition. Dans son communiqué ce lundi, il annonce même qu'il pourrait s'adresser directement aux actionnaires de Chloride. L'objectif de ce rachat est de créer "un puissant acteur sur le marché de l'alimentation électrique sécurisée", a précisé Emerson.

A la Bourse de Londres, l'action de l'entreprise Chloride gagnait 45% à 299,5 pence à 8 heures 43 (heure locale), valorisant la société à 787, 8 millions de livres. C'est sa valeur la plus élevée depuis au moins 1988.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :