Les flammes à l'assaut de la marée noire au large de la Louisiane

 |   |  174  mots
Les autorités américaines ont décidé de faire brûler la nappe avant qu'elle ne touche les côtes mais par petites parcelles pour éviter un gigantesque embarsement et une fumée noire qui recouvrirait toute la région.

Les Etats-Unis passent à l'attaque face au risque de marée noire sur les côtes de Louisiane, de Floride, du Mississipi et de l'Alabama. Il y a urgence : ce sont en effet cinq mille barils de pétrole par jour, soit cinq fois plus qu'initialement estimé en raison d'une nouvelle fuite, qui polluent les eaux du golfe du Mexique en provenance d'une plateforme pétrolière qui a coulé le 22 avril dernier, faisant plusieurs disparus.

Le pétrolier britannique BP qui exploitait la plateforme Deepwater Horizon, propriété de la société Transocean, n'a pas réussi pour l'instant à colmater les fuites. D'où la décision américaine de faire brûler la nappe avant qu'elle ne touche les côtes mais par petites parcelles pour éviter un gigantesque embarsement et une fumée noire qui recouvrirait toute la région.

Le gouverneur de Louisiane a annoncé avoir demandé une aide d'urgence à Washington. Cette plateforme contenait au total 2,6 millions de litres de pétrole et extrayait près de 1,27 million de litres par jour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :