Total arrête la production de pétrole.... français !

 |   |  195  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pas de pétrole en France? Si, mais trop peu au goût de Total, qui est sur le point de se séparer de ses actifs dans l'exploration-production dans l'Hexagone.

Total vient de confirmer, ce vendredi l'abandon des activités d'exploration-production en France. Selon la lettre d'information quotidienne Bulletin de l'Industrie Pétrolière (BIP), les champs de brut parisiens devraient être vendus au canadien Vermilion, qui avait déjà repris en 2010 les avoirs d'Esso et qui est le premier producteur français avec 46% du pétrole extrait dans le pays.

Le BIP ajoute que les gisements aquitains de Total seraient cédés à Vermilion et au français Geopetrol, tandis que le champ gazier de Lacq devrait lui aussi être cédé à Vermilion en 2013. "L'opération de cession serait en cours de finalisation. Mais la cession définitive ne pourra avoir lieu avant fin 2012 en conformité avec le droit français de transfert d'actifs miniers", ajoute la lettre d'information.

La production française de Total a représenté 21.000 barils équivalent pétrole par jour en 2010, pour une production mondiale de 2,378 millions de barils sur l'ensemble de l'année. De plus, selon le quotidien Les Echos, Total devrait présenter à l'automne une réorganisation d'ampleur de ses activités aval, avec un projet de rapprochement de ses activités de raffinage et de pétrochimie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/08/2011 à 12:45 :
Idées courtes, courtes vues. Quid des sociétés qui travaillent en sous-traitance du grand méchant TOTAL? Qui les a épaulées à l'export? Que représente le parapétrolier francais??
A vous lire.
a écrit le 27/08/2011 à 8:57 :
Cela fera un peu plus d'argent pour investir en Lybie maintenant.
a écrit le 27/08/2011 à 4:42 :
Si chaque européen achetait une action TOTAL, peut être pourrait on influer sur ce groupe qui lâche ceux qui l'on fait grandir.
a écrit le 26/08/2011 à 19:40 :
TOTAL n'a plus rien a faire en France , TOTAL paye la totalité de ses impôts dans les pays ou il réalise des bénéfices ce n'est malheureusement plus le cas dans notre pays
pour quoi vouloir récupérer ce qui est du aux autres ?????? TOTAL n'a qu'a laisser le marché Français aux entreprises concurrentes qui elles surement continueront à faire travailler les Français plus tôt que de raffiner dans leurs propre pays(on peut réver)
et nous importerons la totalité de nos carburants de l'étranger pour le bien être de nos concitoyens (ELF n'a jamais fait un centimes de bénéfice ,que des pertes, que les contribuables français ont remboursé de leurs deniers.Je ne parlerais pas de toutes ces entreprises Françaises qui nationalisées qui nous ont couté la peau du c..
RENAULT, AIR FRANCE.LA SNCF,LE CREDIT LYONNAIS, EDF, LES AUTOUROUTES ....................et j'en oublis
Réponse de le 27/08/2011 à 9:51 :
euh les raffinerie europeennes pour la plupart tourne a vide, le petrole qui arrive par tanker est deja raffine...

Plutot que de subventionne ce secteur moribon, decidement c est une habitude bien francaise, pourquoi ne pas investire dans les energie verte justement pour creer des emplois et nous rendre moins dependant du petrole....

Quand on voit qu on a laisser ce secteur, comme celui de la high tech filer..... aujourd hui seul francais present sur le marche des tablettes par exemple: Archos...

tout est dit
a écrit le 26/08/2011 à 15:13 :
Analyse judicieuse de Stormy. J'ajouterais simplement que si la décision survient aujourd'hui c'est probablement parcequ'il n'y a aucune perspective à horizon raisonnable en ce qui concerne l'exploitation de gaz et d'huile de schiste qui justifierait de maintenir des équipes disposant d'un savoir faire local. En fait, sur ce sujet, les écolo travaillent sans le savoir pour les BP, Shell, Exxon et autre Chevron qui ne verraient pas d'un bon oeil qu'une partie de leurs clients s'affranchisse de leur tutelle.
a écrit le 26/08/2011 à 15:09 :
enfin une bonne nouvelle pour la pollution dans ce monde si triste
a écrit le 26/08/2011 à 13:21 :
Bruno ,tu as le raisonnemen d'un type qui ne réfléchit effectivement pas... TOTAL paye 0 impots.
Et ceux qui disent que l'Etat ne sait pas gérer les grandes entreprises ont peut être oubliés que toutes les grandes multinationales qui font la gloire de la France aujourd'hui existent grâce à ...l'Etat francais lors des grands projets d'investissement publics...notamment Total, EDF, SNCF etc etc...
Réponse de le 26/08/2011 à 14:57 :
et n'oublions pas qu'une grande partie de Total est anciennement Elf pour lequel les contribuables ont mis la main au porte monnaie, sans compter les troupes a envoyer dans les anciennes colonies quand ca commence a chauffer pour ces grands groupes.
a écrit le 26/08/2011 à 11:54 :
Plutôt d'accord avec Stormy.. Ce n'est que de la logique industrielle, je suis même surpris que cela n'ait pas été revendu avant.
Quant à dire que TOTAL est surtaxé et qu'il se délocalise, c'est absurde: TOTAL ne paie déjà quasiment pas d'impôts en France...

a écrit le 26/08/2011 à 10:22 :
Total lâche des sites qui appartenaient à ELF avant la fusion. Ils sont quasi épuisés et représentent plutôt un symbole qu'un intérêt économique. Lacq qui fut le seul a peut prêt rentable et qui a permis de lancer ELF est quasi épuisé. C'est normal de les abandonner maintenant tant qu'ils ont une valeur résiduelle avant de payer le coût de leur reconversion. Il n'y a aucune raison politique la dessous, juste du bon sens industriel...
a écrit le 26/08/2011 à 9:39 :
Quand va t'on renationnaliser TOTAL ainsi que les autoroutes?
On attend
Réponse de le 26/08/2011 à 10:49 :
si on nationalise total perdra de l'argent au lieu d'en gagner!l'état ne sait pas n'a jamais su gérer les entreprises.les exemples sont nombreux(par exemple le crédit lyonnais).
Réponse de le 26/08/2011 à 12:42 :
Thompson a été nationalisé dans les années 80 au bord de la faillite, une foi les dettes épongées il a été privatisé. Idem pour Usinor Sacilor devenu Arcelor... L'Etat ne "nationalise" que quand il y a des pertes et privatise quand il y a des bénéfices... Le crédit lyonnais c'est plutôt l'exception !
Réponse de le 28/08/2011 à 19:56 :
C'est cela la France, on privative les entreprises qui gagnent de l'argent, et on mutualise celles qui perdent du pognon!!!!.
a écrit le 26/08/2011 à 9:28 :
Pas fous chez Total... Depuis le temps, ils ont compris la musique chez nous... Quant au Canadien qui arrive, il va vite comprendre qu'il a fait une mauvaise affaire en achetant des actifs à la merci de l'arbitraire gouvernemental français...

Et hop, encore des fermetures, plans de licenciements, etc, dès que le Canadien aura compris qu'il s'est fait rouler (il ne peut pas complètement anticiper le harcèlement dont il sera l'objet tant qu'il n'aura pas effectivement mis les pieds en France... de taxations exceptionnelles en mesures restrictives à la créativité sans cesse renouvelée, de code du travail à interprétation systématiquement pro-salarié en contributions écolo-territorialo-équitables, le pauvre n'a pas fini...)
Réponse de le 28/08/2011 à 19:58 :
A moins que le Canadien découvre le filon, alors là, Banco!!!, Total dira, si j'avais su!!!
a écrit le 26/08/2011 à 8:23 :
c'est pas rentable en France,et les contraintes environnementales et fiscales vont de mal en pis . l'umps veut le pactole des actionnaires de total et bien lerésultat est que total va aller fructifier ailleurs.
a écrit le 26/08/2011 à 8:12 :
A force de vouloir taxer et retaxer les grands groupes français, et bien ils partent et feront fructifier leurs bénéfices dans d'autres pays un peu moins bornés. Ce n'est que le début de la fuite, quand les socialistes seront au pouvoir, celà sera encore pire. Il ne restera plus qu'à taxer les RMistes, les smiquards et nous seront tous redevenu à zéro. Bonjour la France qui réfléchir.
Réponse de le 26/08/2011 à 12:27 :
c'est vrai qu'aujourd'hui Total et beaucoup d'autres grands groupes francais sont tellement taxes que s'en est indecent: Total par exemple fait un benefice de 10,3 milliards d'euros en 2010 (+32%) et possede 6 des 11 principales raffineries francaise mais ne paye aucun impot. Tout ceci grace a un tour de passe passe comptable tout a fait legal...
Réponse de le 26/08/2011 à 13:27 :
CADOUAL je pense que les smiCars (et non smiquards) connaissent mieux l'orthographe que toi... lis, apprends et aprés poste tes idées (si toutefois tu arrives à en pondre) !!
Réponse de le 27/08/2011 à 8:48 :
total Francais ? vous me faîtes rien. Total n'est plus francais, total est détenue par les étrangers
Réponse de le 27/08/2011 à 12:40 :
les bénéfices étant fait à l'étranger et imposés dans ces pays à des taux entre 40 et 60%, seul l'exercice francais est imposable (mais déficitaire) en fonction de la regle de non double imposition, je ne vois où est le problème. pourriez-vous m'éclairer ? cette régle de non double imposition s'applique aux cytoyens non résidents payant leurs impots dans un pays tiers ayant une convention fiscale avec la France.
A vous lire
Réponse de le 28/08/2011 à 7:58 :
je peux eclairer... ils gagnent de l'argent a l'etranger, et en perdent en france; ils en ont juste marre d'entretenir des gens tres bien payes, qui ne bossent pas forcement bcp ( dans le sud de la france), pour se voir reprocher de gagner de l'argent a l'etranger ........; les propos des politiques qui se verraient bien s'attribuer tt ce bon pognon en faisant de la ' stigmatitude', ras la casquette !
Réponse de le 29/08/2011 à 11:08 :
pour faire simple total est imposé en moyenne à 55% hors france.
Il rapporte 500M d'euro par an de taxe sur les dividendes à l'état français ...
Plus quelques Milliards d'investissement en france
a écrit le 26/08/2011 à 7:54 :
Combien de rafinerie fermée ? combien de plan de licenciement ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :