EDF va investir 1,8 milliard d'euros dans une centrale à charbon polonaise

 |   |  224  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'électricien français, numéro trois sur le marché polonais, va remplacer les quatre unités les plus anciennes de la centrale de Rybnik, au sud de la Pologne.

EDF va construire en Pologne d'une centrale à charbon à haut rendement représentant un investissement de 1,8 milliard d'euros, a annoncé le groupe ce lundi dans un communiqué. L'électricien français, numéro trois sur le marché polonais, va remplacer les quatre unités les plus anciennes de la centrale de Rybnik (sud) par une centrale "supercritique" qui combinera la combustion de biomasse à celle du charbon pour produire jusqu'à 10% d'énergie verte.

Le groupe indique que 2.000 personnes participeront au chantier sur une durée de six ans et que le bloc usine de la centrale (chaudière et salle des machines) sera fourni par Alstom. Cette décision d'investissement s'inscrit dans l'ambition du groupe de renforcer ses positions en Europe centrale et de bénéficier à horizon 2020 de 200 GW de capacités installées, avec un mix diversifié, composé de 25% de production d'origine thermique, précise le groupe. Ce projet va permettre à EDF de profiter de la forte croissance de la demande en électricité en Pologne (environ 3% par an).

Présent dans le pays depuis douze ans, le groupe EDF est le premier investisseur et le premier producteur étranger, avec un chiffre d'affaires de plus d'un milliard d'euros et une capacité électrique installée de plus de 3 GW. Les installations d'EDF fournissent environ 10% de l'électricité consommée dans le pays et 15% du chauffage urbain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/12/2011 à 13:01 :
Il semble qu'une centrale au charbon ultra-moderne, ce n'est pas donné à construire (même dans un pays moins onéreux que la France), ni rapide. Le remplacement d'une infrastructure de production nucléaire (par du nucléaire ou des énergies fossiles), cela doit se décider longtemps à l'avance et demande des moyens financiers importants. Bref, espérons qu'EDF trouve des ressources également pour les besoins français...
a écrit le 05/12/2011 à 7:27 :
votre titre est racoleur ... "EDF va récolter 1,8 milliard d'euros grâce à une centrale à charbon" . Quand on lit l'article, c'est finalement un investissement de 1.8 Mds qui va être réalisé... il y a quand même une légère nuance !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :