Spie veut lever 1,2 milliard d'euros lors de son introduction en Bourse

 |   |  274  mots
Spie est un groupe spécialisé dans les services et l'ingénierie électrique. Il est leader européen dans son domaine.
Spie est un groupe spécialisé dans les services et l'ingénierie électrique. Il est leader européen dans son domaine.
La société spécialisée dans l'ingénierie électrique vient de recevoir le feu vert de l'AMF pour son IPO prévue début octobre.

Spie vient de recevoir l'agrément de l'AMF pour mener son introduction en Bourse. Le groupe d'ingénierie électrique espère lever 1,2 milliard d'euros à l'occasion de cette IPO prévue début octobre.

Une fourchette de prix comprise entre 15 et 18,30 euros par action

Le groupe d'ingénierie électrique a fixé pour son offre à prix ouvert une fourchette indicative de prix comprise entre 15 et 18,30 euros par action. En cas d'exercice total de l'option de surallocation, la cession des actions existantes pourrait représenter un montant brut allant de 599 à 694 millions d'euros. L'opération s'accompagnera d'une augmentation de capital pour un montant brut d'environ 525 millions d'euros.

Le groupe, actuellement détenu par les fonds Ardian, Clayton Dubilier & Rice et par la Caisse de dépôt et de placement du Québec, a ajouté que l'offre à prix ouvert débuterait ce lundi pour se clôturer le 8 octobre. Le placement global débutera lundi également et se clôturera le 9 octobre.

Projet : leader européen

Sur le site internet ouvert par Spie et consacré à l'introduction en Bourse, son PDG Gauthier Louette écrit quelques mots de présentation:

"Le Groupe SPIE s'appuie aujourd'hui sur un réseau local de 470 établissements répartis dans plus de 30 pays à travers le monde et occupe des positions de premier plan en Europe, fruit notamment d'une politique d'acquisitions dynamique. "

Le fait d'être coté en bourse nous permettra d'affirmer notre position de leader indépendant des services multi-techniques en Europe et de renforcer nos offres et notre réseau d'implantations.

On y apprend également que l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 5,116 milliards d'euros en 2013, et un EBITA de 315,5 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/09/2014 à 10:33 :
voilà une belle opportunité pour BOUYGUES de mettre enfin un pied dans l'électricité.
après la vente des 30% d'ALSTOM et le ratage de SFR.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :