Laurence Parisot veut succéder à Henri Proglio à la tête d'EDF

L'ancienne patronne du Medef a fait savoir auprès de Matignon qu'elle était candidate pour reprendre le flambeau si Henri Proglio, mal-aimé à gauche, n'était pas reconduit.
Laurence Parisot a dirigé le plus puissant syndicat patronal, le Medef.
Laurence Parisot a dirigé le plus puissant syndicat patronal, le Medef. (Crédits : reuters.com)

Laurence Parisot lorgne le poste de PDG d'EDF... Elle l'a directement fait savoir au Premier ministre, puis au Figaro... L'ancienne patronne du Medef a indiqué qu'elle serait candidate à la succession d'Henri Proglio si celui-ci n'était pas reconduit dans ses fonctions.

"J'ai évoqué avec le Premier ministre la rumeur selon laquelle Henri Proglio ne serait pas renouvelé. Je lui ai dit que, dans cette hypothèse, j'aimerais porter un projet pour EDF et conduire cette magnifique entreprise vers la nouvelle ère qui s'ouvre", a-t-elle déclaré, tout en ajoutant que Henri Proglio "pourrait légitimement être renouvelé, car son bilan est incontestable".

Laurence Parisot met en avant son expérience en tant qu'ancienne patronne des patrons et sa capacité au dialogue ainsi que son "sens de l'intérêt général".

"Mon moteur, c'est l'intérêt du pays, et EDF a un grand rôle à jouer", déclare Laurence Parisot, disant son adhésion aux objectifs de la loi sur la transition énergétique de la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, qui, dit-elle "n'est en rien une entrave pour EDF, bien au contraire".

Le sort d'Henri Proglio toujours pas tranché

Pour l'instant, le gouvernement n'a donné aucune orientation sur ses choix pour la présidence de l'électricien français. Un conseil d'administration d'EDF est prévu le 16 octobre et devra statuer sur la reconduction éventuelle d'Henri Proglio. Le cas de ce patron nommé par Nicolas Sarkozy est probablement le nom le plus cité parmi les sièges devenus éjectables depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir en 2012. Ses inimitiés avec Anne Lauvergeon, sa proximité assumée avec l'ancien président de la République l'ont mis dans une position défavorable.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 29
à écrit le 11/10/2014 à 9:16
Signaler
vu sa capacite a gere l'entreprise familial ce n'est plus un doute mais une heresie ou un bouche trou

à écrit le 10/10/2014 à 21:18
Signaler
Et ça prône le changement? La mafia qui possède la France ne recule devant rien, Allez à la soupe et on continu d'en profiter au maximum.

à écrit le 10/10/2014 à 11:35
Signaler
Laurence est une personne inutile pour la socièté en générale. INCAPABLE et PRETE A TOUT (Copine de Rachida ?)

à écrit le 09/10/2014 à 17:14
Signaler
Elle ne se la pèterait pas un peu?

à écrit le 09/10/2014 à 14:33
Signaler
Pour EDF , ce n'est pas une lumière .

à écrit le 09/10/2014 à 13:49
Signaler
on irait vers la fin de la main mise CGT sur EdF ?

à écrit le 09/10/2014 à 13:04
Signaler
Pitoyable Sciences Pipoteuse ayant pour seul fait d'armes d'avoir dirige un minable institut de sondage. Le fait meme qu'elle songe a etre candidate a ce poste montre son absence total de jugement

à écrit le 09/10/2014 à 12:29
Signaler
Elle a déjà du mal avec son entreprise familiale alors avec un groupe tel que EDF, je n'ose même pas l'envisager. Parisot doit croire qu'être médiatisée et avoir été la représentante d'un mouvement la rend plus crédible. Sauf qu'elle n'a visiblement...

à écrit le 09/10/2014 à 12:23
Signaler
Il y a du fric a se faire § des millions d'euros d'argent publique evapore en salaire digne de princes du qattar

à écrit le 09/10/2014 à 12:12
Signaler
C'est bien la preuve qu'il y a une vie après la mort !

à écrit le 09/10/2014 à 11:36
Signaler
Ce ne serait pas cette entreprise de meubles qui faisait fabtriquer ses séries en Roumanie du temps de Ceausescu à des prix de dumping? Dumping.... vendu moins cher que le prix de revient malgré l'esclavagisme pratiqué à cette époque.Depuis,Parisot ,...

à écrit le 09/10/2014 à 11:31
Signaler
Alors là,si Parisot se présente je dois pouvoir présenter ma femme de ménage.On aura franchement tout vu dans ce foutu pays ou l'inverse à votre convenance!

à écrit le 09/10/2014 à 11:16
Signaler
J'espère que Anne Lauvergeon va se porter candidate c'est sans aucuns doutes la seule à pouvoir remplacer Proglio qui a laissé une situation catastrophique chez Véolia, elle au moins sait de quoi parler en question de nucléaire, elle était aussi fau...

à écrit le 09/10/2014 à 11:00
Signaler
A quand des gens du métier pour diriger une entreprise dont ils sont issus. Passer de l'entreprise de sondage à la production d'énergie c'est comme répondre aux questions d'une....prise de courant ou parler à sa chaudière.

le 19/10/2014 à 14:24
Signaler
Et passer d'HEC et la gestion de l'environnement à un métier de direction d'ingénieurs de l'énergie il faut qualifier ça comment d'après vous ? De bonne exploitation des compétences ?

à écrit le 09/10/2014 à 10:27
Signaler
pour casser le monopole de cette entreprise publique propriété de la CGT ....avec des privilèges INSUPPORTABLES ...POUR LE PETIT PEUPLE

le 10/10/2014 à 21:43
Signaler
Des privilèges? Demande a Parisot elle va t'expliquer ce que c'est que les privilèges... Ou mieux demande donc à Hollande de te donner la gestion de EDF ... Ca va bien les faire rire.... Le petit peuple n'a pas de pain? qu'il s’entretue donc, nous on...

à écrit le 09/10/2014 à 10:24
Signaler
Proglio est un politique, il y aurait donc rien d'anormal qu'il soit remplace par un autre politique. La difficulte vient après quand ils nous donnent des lecons d'economie de marche, bah oui c'est ca etre patron! C'est le modele a la francaise qui a...

le 09/10/2014 à 10:34
Signaler
Oui, c'est vrai ça puisqu'on a fait n'importe quoi en nomment Proglio, continuons avec Pariso.

à écrit le 09/10/2014 à 10:12
Signaler
Parisot n'a pas démontré qu'elle avait les compétences nécessaires. La médiatisation et la représentation ne suffisent pas. Et, en tant que chef d'entreprise, ses résultats sont loin d'être concluants. Conclusion : au suivant !

à écrit le 09/10/2014 à 9:49
Signaler
En voilà une qui ne manque pas d'air. Elle ferait mieux de se cacher.

à écrit le 09/10/2014 à 9:44
Signaler
Lamentable

à écrit le 09/10/2014 à 9:34
Signaler
Visiblement il est admis dans nos milieux dirigeants qu'il n'y a aucun besoin d'avoir la moindre compétence technique pour diriger la politique énergétique.

le 09/10/2014 à 16:14
Signaler
C'est sûr ! Après Batho et Ségolène, on peut nommer n'importe qui...

à écrit le 09/10/2014 à 8:53
Signaler
Où est le formulaire de candidature ? je suis également intéressé

à écrit le 09/10/2014 à 8:53
Signaler
Pourquoi pas ? Elle ne peut faire pire que ses predecesseurs . La direction d'EDF est un panier de crabes ou se cotoient representants du gouvernements , syndicats , politiques , franc-macons , polytechniciens , ...tout ce petit monde cherche a tire...

le 09/10/2014 à 9:08
Signaler
On comprend maintenant pourquoi la "chère dame" est si indulgente envers notre "bon gouvernement" d'incapables... Elle souhaite participer au festin !

à écrit le 09/10/2014 à 8:42
Signaler
incapables de gerer une entreprise familiale trouvez un ingenieur du serail

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.