Rusal renoue avec les profits

 |   |  245  mots
Le géant russe de l'aluminium Rusal affiche un bénéfice net de 821 millions de dollars en 2009 malgré le plongeon de son chiffre d'affaires.

Malgré une année noire en 2009, le géant russe de l'aluminium Rusal, côté à Paris et à Hong-Kong, est parvenu à sortir du rouge. Le groupe annonce ce lundi un bénéfice net de 821 millions de dollars américains après la restructuration de sa dette.

Cette performance est supérieure aux attentes des analystes qui tablaient sur un bénéfice de 475,5 millions de dollars, selon Dow Jones Newswires. Elle intervient également alors que le chiffre d'affaires du groupe a chuté de 48% à 8,17 milliards de dollars américains, en raison de la baisse de la demande durant la crise mondiale.

L'année 2009 a été "l'une des plus difficiles pour l'économie mondiale, pour le marché des matières premières en général et pour l'industrie de l'aluminium en particulier", a ainsi reconnu le PDG de Rusal, Oleg Deripaska. "Nous avons pris des mesures décisives pour faire face aux effets du ralentissement économique en réduisant nos coûts de façon significative et en restructurant l'entreprise pour qu'elle soit mieux placée afin de tirer profit de la reprise".

En début d'année, Rusal a lancé son introduction en Bourse à Hong Kong mais le titre a été malmené depuis, s'échangeant en desous de son niveau d'introduction de 10,80 dollars ( à 9,75 dollars ce lundi). Reste que le groupe se veut confiant. La double cotation à Hong Kong et Paris va "pousser la valorisation de l'entreprise dans l'intérêt des actionnaires" affirme le PDG.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :