LTDE

Au coeur de la tour de contrôle du chauffage parisien

 |   |  50  mots
(Crédits : DR)
La CPCU (Compagnie parisienne de chauffage urbain) alimente le chauffage collectif d’un tiers des parisiens, sous forme de vapeur d’eau. Avec plus de 500 km de canalisations souterraines, elle dé-tient le premier réseau de France.

En accord avec un contrat passé avec la ville de Paris, la part minimum d'énergie propre qui doit intervenir dans la production de vapeur est de 50%. Pour cela, la CPCU a recours aux incinérateurs des usines de traitements de déchets, ainsi qu'à ses propres centrales de production.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :