Oscar Farinetti, roi enthousiaste du "made in Italy"

 |   |  1121  mots
Oscar Farinetti tout sourire.
Oscar Farinetti tout sourire. (Crédits : Reuters)
Le fondateur d’Eataly confirme le succès de son enseigne haut de gamme avec l’ouverture d’un premier magasin parisien.

Aux yeux des Italiens,il représente l'une des rares success-stories entrepreneuriales de la dernière décennie, réalisée de surcroît en misant sur l'orgueil national en pleine période de crise. Né en 1954 à Alba, la ville piémontaise de Ferrero, Oscar Farinetti -dont le prénom à l'état civil est en réalité Natale - est l'architecte d'Eataly, premier retailer ne proposant que des aliments « made in Italy » haut de gamme. Depuis son lancement en 2007 à Turin, la marque a multiplié à travers le monde ses concept-stores, où à la possibilité de remplir son panier de pâtes, jambon, huile d'olive, vin et autres spécialitésitaliennes « bonnes, propres et justes » est associée celle de les déguster dans des restaurants sur place, ainsi qu'une offre didactique autour de le la gastronomie et de l'alimentation.

Eataly en compte désormais plus d'une douzaine dans la Botte, six aux États-Unis (dont deux à New York), quatre dans les pays du Golfe, deux à Tokyo,d'autres à Munich, Stockholm, Moscou, Istanbul, São Paulo,Séoul, pour un chiffre d'affaires qui a atteint, en 2018, quelque 600 millions d'euros. Le 12 avril, le premier magasin français ouvrira à Paris, sur 4.000 mètres carrés dans le...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :