Sodexo ne convainc pas les marchés

 |   |  233  mots
Malgré la confirmation des objectifs du groupe à moyen-long terme, le titre enregistre un des plus fort recul du SBF 120.

"De façon générale, nous réaffirmons notre objectif à moyen terme de réaliser une croissance annuelle moyenne de notre chiffre d'affaires de 7% par an et d'atteindre une marge opérationnelle de 6%", a déclaré Michel Landel, directeur général de Sodexo, dans une interview accordée ce vendredi aux Echos.

Dans les détails, l'objectif de faire progresser la part des services autres que la restauration à hauteur de 35-40% à horizon 2015 est maintenu, bien qu'il concède ne pas maîtriser totalement le calendrier.

Il entend promouvoir tous les métiers du groupe, scindés en deux pôles. D'une part, le pôle '"services de restauration" et d'autre part, le pôle "solutions de services sur site" qui comprend les activités liées au facility management. Le numéro 2 mondial de la restauration collective compte cherche à proposer des solutions plus globales et observe avec attention ce qui se passe chez son concurrent Accor.

Quant à l'exercice 2008-2009 que le numéro deux mondial de la restauration d'entreprise vient de clôturer, il reste en ligne par rapport à ses objectifs. Michel Landel reste lucide : "2010 sera une année difficile. Mais Sodexo sera toujours en croissance, même si celle-ci sera probablement modeste".

Mais ces nouvelles sommes toutes bonnes ne semblent pas séduire les marchés. Le titre a enregistré une des plus fortes baisses du SBF 120: -1,02% à 41,32 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :