Démarchage téléphonique : les abus plus sévèrement sanctionnés

La nouvelle loi contre le démarchage téléphonique abusif a été promulguée, sanctionnant plus sévèrement les écarts et interdisant même toute prospection téléphonique pour les travaux de rénovation énergétique.
(Crédits : Flickr)

Cette proposition de loi centriste avait été adoptée définitivement par le Parlement le 15 juillet, après deux ans de navette. Le texte, inscrit au JO de samedi, interdit notamment toute démarche téléphonique en vue de travaux de rénovation énergétique, secteur où des entreprises peu scrupuleuses profitent des subventions publiques pour abuser des ménages.

"Toute prospection commerciale de consommateurs par des professionnels, par voie téléphonique, ayant pour objet la vente d'équipements ou la réalisation de travaux pour des logements en vue de la réalisation d'économies d'énergie ou de la production d'énergies renouvelables est interdite", stipule-t-il. Les professionnels du bâtiment eux-mêmes avaient demandé cette interdiction.

Des sanctions alourdies

Pour les autres secteurs, les sanctions sont relevées, pour lutter contre le harcèlement et les appels frauduleux chez des personnes pourtant inscrites sur Bloctel, la liste anti-démarchage.

Les amendes administratives atteindront désormais 75.000 euros pour les personnes physiques et 375.000 euros pour les entreprises, contre 3.000 et 15.000 euros actuellement.

La loi oblige notamment "tout professionnel" à s'assurer de la conformité de ses fichiers de prospection avec la liste Bloctel, en saisissant l'organisme chargé de gérer celle-ci.

Une fois en ligne avec le consommateur, il doit aussi lui indiquer que tout particulier peut s'inscrire gratuitement sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique s'il le souhaite. Un décret devra encore déterminer les jours, horaires et fréquence auxquels le démarchage téléphonique sera autorisé.

Au moment du débat parlementaire, tous les groupes avaient mis en avant le "fléau" du démarchage qui "empoisonne la vie" des Français. Au nom du gouvernement, la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher avait vanté "une position équilibrée". Mais certains ont jugé le texte "insuffisant". La députée Delphine Batho y a vu "une occasion manquée", et regrettant un encadrement du démarchage "là où nous voulons y mettre fin"

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 26/07/2020 à 22:32
Signaler
"Un décret devra encore déterminer les jours, horaires et fréquence auxquels le démarchage téléphonique sera autorisé." On nous prend vraiment pour des c*ns ! J'ai un téléphone, dont JE PAIE L'ABONNEMENT, pour joindre ma famille, quelques amis/es, p...

à écrit le 26/07/2020 à 19:24
Signaler
Seuls les appels pour des sondages d'opinion SANS VENTE devraient être autorisés.

à écrit le 26/07/2020 à 9:37
Signaler
Faux problème: ne jamais répondre à un numéro qui n'est pas programmé dans ses contacts. Sur mon fixe, je reçois environ 2-3 appels/j d'inconnus qui ne laissent pas de message sur mon répondeur puisque pas de signal sur ma box. Sur mon portable, cel...

à écrit le 26/07/2020 à 9:27
Signaler
C'est pas nouveau. Article de 2015 : Excédé par les coups de téléphone intempestifs de démarcheurs qui cherchent à vous vendre des assurances, des vérandas ou des fenêtres _ le fameux « Bonjour madame, vous êtes propriétaire ? ». Rassurez-vous,...

à écrit le 25/07/2020 à 14:41
Signaler
en fait cela ne s'arrête pas dons passez votre chemin y a rien à voir . Next?

à écrit le 25/07/2020 à 13:52
Signaler
Le démarchage téléphonique devrait "purement et simplement" INTERDIT. D'autant plus que la plupart de ce qui est proposé est généralement de mauvaise qualité, et les arnaques nombreuses.

à écrit le 25/07/2020 à 13:13
Signaler
On me demande de temps en temps si j'ai bénéficié des aides de l'Etat pour améliorer mon habitat (suis sur une liste de gens à très (très) faibles revenus). Une maison de 15 ans, y a pire, 980€/an d'élec+gaz (84m2, +18°C 17° l'hiver dernier pour test...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.