Carrefour rachète 172 magasins en Espagne pour une bouchée de pain

 |  | 197 mots
(Crédits : Regis Duvignau)
L'acquisition, "réalisée dans des conditions attractives", précise l'enseigne dans un communiqué, porte sur "172 magasins sous enseigne Supersol en Espagne", et lui permet de renforcer "sa position de numéro deux dans le pays".

L'enseigne de distribution Carrefour a annoncé jeudi faire l'acquisition d'ici à début 2021 de 172 magasins en Espagne, dont la très grande majorité sont situés "dans des grandes villes", une opération dont la valorisation évoquée est de 78 millions d'euros.

L'acquisition, "réalisée dans des conditions attractives", précise l'enseigne dans un communiqué, porte sur "172 magasins sous enseigne Supersol en Espagne", et lui permet de renforcer "sa position de numéro deux dans le pays".

Elle concerne des magasins de proximité et supermarchés, principalement situés en Andalousie et dans la région de Madrid, et qui "ont réalisé un chiffre d'affaires HT d'environ 450 millions d'euros en 2019".

172 magasins pour 78 millions d'euros

"La valeur d'entreprise de l'opération est de 78 millions d'euros", précise Carrefour. (Soit un prix moyen par point de vente autour de 450.000 euros.)

L'enseigne prévoit de convertir les magasins acquis aux formats de proximité (Express), supermarchés (Market) et Supeco, et entend faire de ces magasins, "à terme, de nouveaux points de retrait de commandes", ce qui "contribuera également au développement du e-commerce alimentaire".

"La transaction est soumise aux conditions usuelles et la finalisation est attendue début 2021", rappelle Carrefour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/08/2020 à 12:20 :
Quand un pays ne peut être aider par son gouvernement des vautours comme des grandes enseignes comme Carrefour pourront le faire.

Yo.
a écrit le 27/08/2020 à 18:36 :
78 millions c'est une bouchée de pain. Il est devenu complètement fou ce monde...
Réponse de le 28/08/2020 à 5:36 :
A la louche moins de 500 000 € pour un magasin oui c’est un prix avantageux , essayez d acheter un local de l’équiper en supermarché à ce prix , non ce n’est pas un monde de fou, le prix d’un bien de production au prix d’un appartement
a écrit le 27/08/2020 à 17:11 :
Pendant ce temps :

Les masques constituent une véritable manne pour les géants français de la grande distribution. Depuis le 4 mai, les enseignes françaises ont déjà écoulé pour 300 millions d'euros de masques, rapporte le spécialiste des études de marché Nielsen. "Avec 14 millions d'euros lors de la semaine du 17 au 23 août, le chiffre d'affaires réalisé par la grande distribution" pour la vente de masques "atteint désormais la barre des 300 millions d'euros réalisés depuis le 4 mai", indique Nielsen dans un communiqué. Ces chiffres concernent les masques jetables et lavables vendus dans les hypermarchés, supermarchés, "drives" et magasins de proximité.La vente "repart à la hausse, ce qui devrait se confirmer cette semaine et (la) semaine prochaine avec la rentrée scolaire", le masque étant obligatoire pour tous les adultes à l'école, et pour tous les élèves à partir du collège.
a écrit le 27/08/2020 à 14:55 :
La grande distrib a fait ces 30 dernières années d'énormes économies par milliards : sécurisation des stocks contre la démarque inconnue : ENORME, informatique, économies sur les sachets, caisses automates.

MAIS,

Pas de baisse de prix
Les agriculteurs et fournisseurs toujours pressurés à mort
a écrit le 27/08/2020 à 13:46 :
Et oui !! La France possède de la force de frappe cciale à l'international par ses multinationales, avec récemment le bijoutier US Tiffany passé sous le giron de LVMH et maintenant Carrefour ds cette chaîne de magasins alimentaires de proximité, analogues aux Carrefour Market ou Contact des petites villes, qu'elle paye une poignée de figues, soit 17% du CA, un cadeau...
a écrit le 27/08/2020 à 12:13 :
Merci le coronavirus, c'est grâce à l'épidémie que les gros mangent les petits, c'est vrai Mr Macron l'a dit c'est la guerre (économique)
a écrit le 27/08/2020 à 10:45 :
Ensuite faut peut-être aussi voir l'état de ces bâtiments, j'ai pas souvenir que ce soient des constructions ultra modernes, plutôt anciennes et en pas très bon état.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :