TUI inquiet pour sa branche fret

 |   |  288  mots
Le premier voyagiste européen mais aussi poids lourd du fret maritime est confiant pour sa branche tourisme mais très pessimiste pour ses porte-conteneurs.

Le groupe allemand TUI, premier voyagiste européen mais aussi poids lourd du fret maritime, souffle le chaud et le froid. Il s'est dit assez confiant mercredi pour sa branche tourisme mais très pessimiste pour ses porte-conteneurs. TUI a dégagé l'an dernier un bénéfice d'exploitation  (Ebita) de 602 millions d'euros, en hausse de 30%, pour un chiffre d'affaires en hausse de 14% à environ 25 milliards d'euros. Le groupe a toutefois essuyé une perte au niveau du net, de 142 millions d'euros, en raison de restructurations.

Pour l'exercice en cours, TUI estime être en mesure de réaliser un "résultat net positif" mais subira une baisse de son bénéfice d'exploitation, selon son patron Michael Frenzel dans le rapport d'activités annuel publié mercredi. Dans le tourisme, en regroupant le voyagiste TUI Travel, la composante hôtellerie TUI Hotels and Resorts et son activité croisières, TUI escompte une "stabilité" au niveau opérationnel, et même à une augmentation des résultats récurrents de TUI Travel.
 

Mais le tableau est sombre pour la division de porte-conteneurs Hapag-Lloyd, dont tui finalise actuellement la vente à des investisseurs allemands mais dont il devrait garder une part de 43,33%. Le groupe attend pour cette division "un recul substantiel des revenus" et un "impact négatif" sur ses comptes, en raison de l'effondrement actuel du transport maritime de marchandises. Le groupe allemand va engager un programme d'économies de 365 millions de dollars pour Hapag-Lloyd, à base de suppressions de liaisons vers l'Asie notamment et un gel mondial des embauches.

Par ailleurs TUI a annoncé son intention de passer à un exercice décalé, "basé sur la saison touristique plutôt que sur l'année civile". Le groupe entamerait alors son exercice annuel le 1er octobre.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :