Avec ou sans J.O., Londres reste la ville la plus visitée au monde

 |  | 570 mots
Lecture 3 min.
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
La capitale britannique devrait, comme l'an dernier, accueillir le plus de voyageurs, selon une étude réalisée par MasterCard et publiée ce jeudi. Preuve que l'effet "jeux olympiques" n'explique pas à lui seul l'attractivité de la ville.

Au jeu des villes les plus visitées, Londres bat toutes les autres grandes métropoles mondiales. Mais ce n'est visiblement pas aux Jeux Olympiques, organisés dans la ville à partir du 28 juillet, qu'elle le doit. En effet, d'après la seconde étude du genre réalisée cette par MasterCard, la capitale britannique restera en 2012 la ville la plus visitée au monde. Elle l'était déjà l'an dernier. Et les trajets aériens prévus - sur lesquels se fonde cette étude - étaient alors plus nombreux. En 2011, Londres devait en effet accueillir 20,1 millions de touristes et de voyageurs professionnels arrivant d'une autre ville par avion quand seules 16,9 millions de personnes sont attendues cette années sur les bords de la Tamise.

Musées, restaurants, spectacles

Autrement dit, le maire de la ville, Boris Johnson, a beau vanter le fait que "Londres sait organiser une fête" ce n'est pas sur celle des J.O qu'il devra compter. Peut-être les célébrations du jubilé de la reine cette année, et le mariage princier l'an dernier ont-il participé à l'attraction de la ville. Mais, comme le soulignent les auteurs de ce rapport, la vie culturelle avec les "célèbres musées" mais aussi les "spectacles du West End" attirent les visiteurs plus sûrement encore que les événements ponctuels qui pourraient s'y produire.

Londres, la ville où les visiteurs dépensent le plus

En tout, Londres attire un peu plus de 9% du nombre total de voyageurs empruntant l'avion pour des déplacements ponctuels (184,9 millions attendus cette année). Cela se traduit également en termes de consommation, puisque Londres reste la ville où les voyageurs dépensent le plus, d'après cette étude qui ne tient pas compte, toutefois, des différences de niveau de vie entre les différentes villes. Les voyageurs devraient y débourser quelque 21,1 milliards de dollars cette année, soit 10,3% de plus que l'année dernière, selon ces projections. Pour leurs dépenses, ces londoniens de passage se délestent d'ailleurs de plus en plus des livres sonnantes et trébuchantes. A tel point que le fournisseur de cartes de crédit estime que les transactions électroniques y auront dépassé les paiements en cash d'ici 2025.

Paris, deuxième ville la plus visitée au monde...

Par ailleurs, comme l'an dernier, Londres dépasse Paris en termes de nombre de visiteurs arrivant par avion. La Ville Lumière devrait en accueillir 16 millions cette année, alors qu'elle en attendait 18,1 millions l'an dernier. Avec 36,9 millions de nuitées enregistrées l'an dernier dans les hôtels de la capitale française selon l'Office de Tourisme, Paris reste cependant l'une des villes les plus touristiques du monde.

... dépassée par Bangkok pour les dépenses

A Paris, les voyageurs qui auront emprunté l'avion pour s'y rendre, devraient dépenser 17,8 milliards de dollars en 2012, soit 1,5% de plus que l'an dernier. La ville, détrônée par Bangkok, se place 5e au classement mondial des métropoles où les voyageurs dépensent le plus, derrière Londres, New-York et la capitale thaïlandaise.


MasterCard réalise cette étude à partir des liaisons aériennes entre les grandes villes, des réservations de billets d'avions, des tendances de dépenses dans chacune de ces villes et en tenant compte du fait que certaines villes sont des carrefours où les passagers internationaux font escale).

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :