Quatre hôtels de luxe français passent aux mains du Qatar

 |  | 335 mots
Lecture 2 min.
L'hotel Martinez de cannesCopyright Reuters
L'hotel Martinez de cannesCopyright Reuters
Le fonds américain Starwood Capital, qui avait déjà vendu le Crillon, a cédé quatre hôtels de luxe à un investisseur qatari. Il s'agit du Martinez à Cannes, du Concorde Lafayette à Paris, de l'Hôtel du Louvre également à Paris, et du Palais de la Méditerranée à Nice.

Ils sont partout. Après être entré dans le capital de bon nombre de fleurons industriels français (Total, Veolia, Lagardere?), avoir débarqué dans le sport français en rachetant le PSG et en lançant la chaîne Bein Sport, les Qatariens déboulent dans l'hôtellerie de luxe française. Un investisseur du Qatar, probablement Katara Hospitality (ex- Qatar National Hotels Co.) selon des sources proches du dossier citées par l?AFP, a acheté au fonds américain Starwood Capital quatre de ses plus gros établissements hôteliers français, dont le Martinez à Cannes et le Concorde Lafayette Porte Maillot à Paris. A ces deux établissements s?ajoutent aussi l? l'Hôtel du Louvre dans le deuxième arrondissement parisien et le Palais de la Méditerranée à Nice. La direction ne fait pas de commentaires.

La vente à l'ordre du jour du CCE du 28 juin

La vente de ces quatre hôtels est à l?ordre du jour du comité central d'entreprise (CCE) du Groupe du Louvre (Starwood Capital), prévu jeudi 28 juin. "Une promesse de vente a été signée ces jours-ci et ils font une première information à ce sujet jeudi 28 juin. Cela fait un petit moment que la vente était imminente", a déclaré à l?AFP Claude. Levy, de la CGT. Selon lui, l'ensemble des quatre établissements emploie 1.200 salariés.

Katara Hospitality est à la fois propriétaire et gestionnaire d'un portefeuille hôtelier de luxe dans les Emirats et dans le monde. Il détient notamment le Peninsula, un hôtel de luxe qui doit ouvrir en 2013 avenue Kléber à Paris.

Starwood Capital, avait déjà cédé début 2011 le Crillon (250 millions d'euros) et le Concorde Montparnasse (87 millions) fin 2011. Les changements de mains dans l'hôtellerie de luxe parisienne va bon train. Selon le Figaro, Le Mandarin Oriental, qui a ouvert en juin 2011 va changer de mains. SFL (Société foncière lyonnaise), propriétaire des murs de ce palace, l'aurait mis en vente il y a un mois.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/06/2012 à 17:14 :
Bientot ils feront ce qu ils voudront de nous. C était écrit depuis 30. J avais lu ça quand j étais encore étudiante mais personne n y croyait ... Et pourtant ...
Ce texte m était resté en mémoire. Je pensais que nous avions encore quelques années. Mais non. Ils nous mis à genou. Maintenant reste à ramasser. Et ce n est pas fini.
a écrit le 22/06/2012 à 15:50 :
Le Quatar les revendra comme l'ont fait les américains et avant les espagnols lorsque leur tour viendra de rencontrer des difficultés. Dans moins de 20 ans un groupe français aura repris cet ensemble.
Réponse de le 22/06/2012 à 16:26 :
LOL Vous m'avez bien fait rire Corso !!
Réponse de le 22/06/2012 à 17:06 :
C'est tout ce qui vous reste.
Réponse de le 22/06/2012 à 17:14 :
Riez Alain ! Je pense me porter acquéreur dans une vingtaine d'année pour un yen symbolique (oui dans 20 ans tout le monde sera au yen). Corso voit l'avenir !
Réponse de le 22/06/2012 à 18:41 :
mais non, c'est pas cher! Pour le Crillon, l'hotel fait 20000 M² soit 12500 ?/M²!
Pour un site historique au meilleur endroit de Paris avec ses décors et meubles somptueux, c'est donné car certains appartements près de la tour Eiffel ou Bd St Germain bien placés se négocient à + 18000 ?/m² ...

La réalité c'est qu'un jour il faudra payer 1 milliard d ?/ pour racheter un tel bien!
Réponse de le 23/06/2012 à 0:05 :
C'est très bien qu'ils apportent de l'argent on ne crache pas dans la soupe.
De toute façon ils risquent de se faire plumer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :