La fusion Iberia - British Airways en bonne voie

 |  | 152 mots
Lecture 1 min.
Selon le patron de la caisse d'épargne Caja Madrid, premier actionnaire d'Iberia, le mariage devrait ne donner que 60% de l'ensemble à la compagnie britannique.

Miguel Blesa, le président de la grande caisse d'épargne espagnole Caja Madrid, premier actionnaire d'e la compagnie aérienne beria , a déclaré ce lundi qu'un accord de fusion entre cette dernière et son homologue brittanique British Airways est proche.

Selon lui, les dernières discussions portent sur la répartition précise du capital, le partage des responsabilités et le siège du nouvel ensemble.

Les négociations ont achoppé un temps car la chute du titre British Airways à la Bourse de Londres rendait délicats les calculs de parité. Du coup, la partie espagnole mise sur un accord à 55/45 (à l'avantage de la compagnie britannique) et non à 60/40 voire à 65/35 comme intialement envisagé.


Le directeur général de British Airways, Willie Walsh, doit se rendre ce mardi à Madrid pour rencontrer le président d'Iberia, Fernando Conte, et des responsables de l'alliance aérienne Oneworld à laquelle appartiennent les deux compagnies.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :