La Poste : forte baisse du bénéfice au premier semestre

 |   |  125  mots
Le groupe postal a accusé un repli de 19% de ses profits au cours des six premiers mois de l'année, avec un chiffre d'affaires en baisse de 2%.

La Poste a vu ses revenus et ses bénéfices reculer au premier semestre, continuant de souffrir de la crise et de l'érosion des volumes de courrier. Sur les six premiers mois de l'année, son chiffre d'affaires a atteint 10,274 milliards d'euros, en recul de 2,3% (-2,9% à base comparable), tandis que son bénéfice net a glissé de 19% à 388 millions et son résultat d'exploitation a chuté de 34% à 453 millions.

"Le groupe devrait connaître une baisse d'activité de l'ordre de 3% sur l'ensemble de l'exercice 2009" contre une hausse de 0,2% en 2008, a-t-il annoncé, confirmant sa précédente prévision. Sa rentabilité est en baisse, avec une marge opérationnelle passant de 6,5% fin juin 2008 à 4,4% fin juin 2009.

La Poste employait 295.742 personnes fin 2008, dont 272.000 dans la maison-mère.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Contre la baisse du chiffre d'affaire, les syndicats ont une
réponse toute prête : LA GREVE ....
Scier une branche, bien, mais quand même pas celle où l'on est assis.
Enfin pour comprendre, il faut avoir plus de 5O de QI. C'est pas le
cas de tout le monde.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
trop tard les JEUX sont fait un petit des effort de memoire .qui a signe l acte de vente des service public tout ce qui se passe est le respect de nos engagement INUTILE DE PLEURER
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Suite inévitable du livre blanc de M.ROCARD dans les années 1990.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Messieurs les syndicalistes ne comprendront jamais rien aux réalités économiques, leurs seules mesures : la grève...concurrence du net, libéralisation du marché...et pendant ce temps les frasnçais avec leurs impôts financent ces situations ubuesques...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les impots des français ne servent pas à financer la poste.Au contraire, une partie des bénéfices réalisés sont reversés à l'Etat actionnaire.Enfin la poste dans ses missions de service public est tenue de distribuer la presse à un tarif préférentiel,l' Etat s'engageant à reverser la différence, chose qu'il ne fait pas car il n'a plus rein dans les caisses.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pour repondre a titou , sachez que la poste n'est pas financé par les impots des francais et que c meme elle qui reverse de l'argent a l'etat
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et oui l'Etat est le plus mauvais des actionnaires. Autant en changer!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Fatman a écrit le 22/09/2009 à 15:54 :
* Et oui l'Etat est le plus mauvais des actionnaires. Autant en changer!

Et demain, les particuliers iront chercher leur courrier dans des boites postales ouvertes 24/24 (même pour les parisiens qui ne pensent pas que cela peut leur arriver, et pensent souvent que seuls les provinciaux risquent de subir cela !!!) car la distribution ne sera rentable que pour les entreprises.... alors avant de décider de changer d'actionnaire veut on vraiment un actionnaire ou souhaite-t'on conserver cela en service public?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :