La Poste : François Fillon accuse la gauche de travestir la vérité

Devant l'Assemblée nationale ce mardi, le Premier ministre François Fillon a accusé la gauche de travestir la vérité sur le changement de statut de La Poste. "Vous avez beaucoup à vous faire pardonner, a-t-il dit aux députés de l'opposition en se référant aux privatisations réalisées par la gauche dans le passé, mais ça n'est pas une raison [...] pour refuser d'accompagner un grand service dans sa modernisation", a-t-il déclaré.

1 mn

Lors des questions d'actualité à l'Assemblée nationale, le Premier ministre François Fillon a déclaré ce mardi que le projet de loi transformant au 1er janvier 2010 La Poste en société anonyme à capitaux publics serait présenté début novembre au Sénat et examiné en décembre par les députés. L'opposition dénonce dans ce texte une privatisation déguisée portant atteinte à la mission de service public de l'entreprise.

"Qui parle de privatisation? La gauche", a lancé le Premier ministre, qui s'exprimait pour la première fois publiquement sur le dossier depuis la "votation citoyenne" sur l'avenir de La Poste.

"Elle a une grande expérience en la matière, a ironisé François Fillon. Il faut que les Français se souviennent que c'est la gauche en 1997 qui a ouvert le capital de France Télécom [...], c'est la gauche qui a ouvert le capital de Thomson, du Gan, du CIC, de la CNP, d'Eramet, d'Air France, du Crédit Lyonnais, de l'Aérospatiale et pour finir des Autoroutes du sud de la France", a-t-il souligné.

"Elle va voir son coeur de métier disparaître"

"Vous avez beaucoup à vous faire pardonner, mais ça n'est pas une raison pour travestir la vérité et pour refuser d'accompagner un grand service dans sa modernisation", a poursuivi François Fillon.

"Si on ne fait rien pour La Poste, a justifié le Premier ministre, elle va voir son coeur de métier disparaître". "Ce seront des entreprises étrangères, par exemple La Poste allemande, qui viendront sur le territoire français pour distribuer les colis que les Français commanderont par l'intermédiaire d'internet. Nous ne voulons pas de ça", a-t-il affirmé.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/10/2009 à 20:11
Signaler
c est jospin le champion des privatisations

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.