L'Autolib' francilien fait le plein de candidats

 |   |  141  mots
Le syndicat Autolib' a annoncé ce jeudi avoir reçu cinq candidatures en réponse à l'appel d'offres pour la mise en place d'un libre-service de voitures électriques à Paris et en Ile-de-France.

Le syndicat Autolib' a annoncé ce jeudi avoir reçu cinq candidatures en réponse à l'appel d'offres pour la mise en place d'un libre-service de voitures électriques, à l'instar du Vélib', à Paris et en Ile-de-France. Il s'agit d'Interparking, de Bolloré, du consortium Avis-RATP développement-SNCF-Vinci Park, d'Extelia, et du groupement VTLIB' (Veolia transport urbain).

Le syndicat mixte, qui regroupe 30 communes d'Ile-de-France ainsi que la région, déterminera le 18 mars si ces candidats peuvent présenter début juin une offre complète, comprenant la mise en place, la gestion et l'entretien du service.

L'objectif poursuivi est de faire bénéficier aux Parisiens et Franciliens, dès l'automne 2011, d'"une alternative à la possession d'une voiture individuelle dont le coût pèse de plus en plus sur le budget des ménages", selon un communiqué de la ville de Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/02/2010 à 12:49 :
5 candidatures ! ça va coudre le bec des mauvaises langues!
Mais grande question, quelles sont les garanties concernant la gestion d'un service public de transport? Comment la mairie de Paris va-t-elle arriver à faire pression pour que les différents candidats ne cherchent pas à faire du profit (ce qui est normal pour une entreprise) et applique le juste prix pour l'utilisateur final (cout de mise en service et de maintenance).

J'imagine que pour le consortium Avis/ RATO /SNCF et Vinci , ce sera plus facile (la RATP et la SNCf savent déjà) , mais les autres...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :