Lufthansa danse au-dessus du volcan

 |   |  121  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La compagnie aérienne allemande estime que la paralysie du trafic occasionnée par l'éruption du volcan islandais n'aura pas de conséquence sur son bénéfice opérationnel en 2010.

Lufthansa garde le cap. La paralysie du trafic aérien provoqué par l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll n'aura, selon son PDG, pas d'incidence majeure sur les performances du groupe : "Nous maintenons notre objectif d'un bénéfice opérationnel annuel supérieur à celui de l'an dernier", soit plus de 130 millions d'euros, a assuré Wolfgang Mayrhuber devant les actionnaires réunis ce jeudi en assemblée générale à Berlin.


"Nous ne demandons pas de subventions", a-t-il ajouté. Lufthansa plaide plutôt pour d'autres mesures de soutien : baisse des taxes aériennes au niveau européen ou report de la mise en place du système européen des permis d'émissions de CO2, qui devrait entrer en vigueur en 2012.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :