Grèves : les perturbations annoncées pour mardi

 |   |  917  mots
A la veille de la journée de grèves et de manifestations contre la réforme des retraites, mardi, plusieurs secteurs (énergie, transport aérien, éducation) annoncent leurs prévisions concernant les perturbations à venir. Retrouvez notamment les prévisions de trafic de la SNCF.

Les plus grands syndicats français appellent à une journée de grèves et de manifestations contre la réforme des retraites mardi dans toute la France, alors que le projet de loi sera voté mercredi par le Sénat.

A la SNCF, la direction prévoit pour la journée :
- six Transilien sur dix. Des trains supplémentaires sont susceptibles d'être mis en circulation
- un RER A (branches Cergy et Poissy) sur deux (interconnexion maintenue)
- un TER sur deux. Les programmes de transports régionaux font l'objet d'un communiqué par chaque région SNCF. Les correspondances avec les TGV ne sont pas garanties
- plus de quatre Intercités sur dix
- six  TGV sur dix en moyenne sur les relations au départ ou à l'arrivée de Paris
- un TGV sur quatre province-province
- plus d'un Téoz sur trois
- Eurostar : trafic normal.
- reprise du service Thalys : 9 trains sur 10.
- trafic quasi normal pour l'Allemagne.
- neuf trains sur 10 pour la Suisse.
- trafic de jour vers l'Italie : un aller-retour Paris-Milan
- trafic des autres trains internationaux non assuré
- trafic de nuit Lunea : trains Paris-Nice et Nice-Paris assurés la nuit du 18 au 19 octobre. Aucun trafic la nuit du 19 au 20 octobre.

A la suite des préavis des syndicats CGT, FO et SUD, pour la journée du mardi 19 octobre 2010, la RATP prévoit un trafic normal ou quasi normal sur l'ensemble des réseaux Métro, Bus et Tramway. En ce qui concerne le RER (zone RATP), la direction prévoit deux trains sur trois sur la ligne A (interconnexion avec la SNCF à Nanterre Préfecture maintenue) et un train sur deux sur la ligne B (interconnexion avec la SNCF suspendue à Gare du Nord).
 

Les aéroports perturbés

Les aéroports sont concernés par la grève. La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a annoncé lundi que, comme lors de la précédente journée d'action contre la réforme des retraites,  50% des vols seraient annulés à l'aéroport d'Orly et 30% dans les autres aéroports de la métropole, dont Roissy. Ces mouvements sont prévus pour 24 heures. 

Le début de la semaine risque d'être d'autant plus difficile pour tous ceux qui doivent prendre l'avion que la CGT d'Air France a appelé les salariés de la compagnie "à se mobiliser sur les différents aéroports français et à faire du mercredi 20 octobre un moment fort de mobilisation contestataire".

 

10% d'enseignants du primaire en grève, 4 universités bloquées

Du côté du ministère de l'Education nationale, on annonce un peu plus de 10 % d'enseignants du primaire (écoles maternelles et élémentaires) en grève mardi.

"Le taux attendu de grévistes dans le premier degré est de 10,79 %", écrit le ministère dans un communiqué, en s'appuyant sur les "intentions de grève" des enseignants rendues obligatoires, 48 heures avant la date prévue de la grève, par la loi sur le service minimum d'accueil (SMA). Ce taux de 10,79 % "est à comparer aux taux de 28,75 % pour la journée du 12 octobre, de 33,53 % pour celle du 23 septembre et de 31,63 % pour la grève du 7 septembre 2010", précise le ministère.

La loi sur le SMA contraint également les communes à organiser un accueil des élèves dès que plus de 25 % des enseignants d'une école se sont déclarés grévistes.

Interrogé par l'AFP, le principal syndicat du primaire, le SNUipp-FSU, a indiqué qu'il donnerait ses prévisions lundi en fin d'après-midi.

Dans les lycées, l'UNL, premier syndicat de lycéens, a annoncé 950 lycées mobilisés, dont 600 bloqués pour ce lundi et promet que les rangs des contestataires grossiront mardi..

Vingt et une universités sur 83 ont tenu lundi des assemblées générales ayant rassemblé par endroits plus de 1.000 étudiants, et 12 ont voté la grève selon l'Unef, premier syndicat étudiant. Quatre d'entre elles (Rennes-II, Caen, Bordeaux-III et Paris-VIII) ont voté le blocage de l'université mardi.

 

Baisse de la production d'électricité

Dans le secteur de l'énergie, la centrale nucléaire de Flamanville (Manche) a voté lundi pour un arrêt de travail de 48 heures avec une baisse de production pour protester contre le projet de réforme des retraites, a annoncé la CGT dans un communiqué.

"Nous sommes la première centrale à voter aujourd'hui la baisse de production, qui sera d'au moins 50%. Nous l'enclencherons au plus tard dans la soirée, un système de sauvegarde nous empêchant de l'enclencher maintenant, notamment à cause du froid", a indiqué Philippe Page, délégué CGT.

Cette baisse de production "n'aura pas d'impact sur la clientèle", a promis lundi à l'AFP une porte-parole d'EDF.

 

POUR S'INFORMER SUR LE TRAFIC SNCF et RATP

Pour la SNCF, se connecter sur :

- www.sncf.com et www.infolignes.com pour tous les trafics,
- www.abcdtrains.com pour les prévisions Transilien par gare
- www.ter-sncf.com pour le trafic TER
- numéros verts 0 805 90 36 35 pour les grandes lignes, TER, Téoz et Intercités
- 0 805 70 08 05 pour les Transiliens
- un point trafic toutes les 15 mn depuis l'application SNCF Direct sur smart-phone et tous les sites internet SNCF (www.sncflaradio.com)
- France Bleu Ile-de-France : 107.1
- sur téléphone portable : sncf.mobi pour accéder en temps réel aux informations
 

La RATP met à la disposition de ses voyageurs
- un numéro vert : 0800 15 11 11
-  pour les téléphones mobiles : wap.ratp.fr

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :