Un Français parmi les 68 victimes du crash d'un avion à Cuba

Un ATR-72 de la compagnie régionale cubaine Aero Caribbean s'est écrasé dans le centre de Cuba. A son bord, 40 Cubains et 28 étrangers, dont un Français.

1 mn

Un avion transportant 68 personnes s'est écrasé dans le centre de Cuba jeudi sans qu'il y ait de survivants, rapportent les autorités. L'avion, un ATR-72-212 équipé de deux turbopropulseurs, appartenait à la compagnie régionale d'Etat Aero Caribbean, indique la télévision cubaine. Il transportait 40 Cubains dont sept membres d'équipage et 28 étrangers, parmi lesquels un Français.

"Pour le moment, les raisons de l'accident sont inconnues. Selon les informations de la presse locale, l'ouragan Tomas était dans la région. L'IACC (l'autorité de l'aviation civile cubaine) a suspendu tous les vols en raison de l'ouragan", a déclaré ATR dans un communiqué diffusé de son siège de Toulouse.

L'avionneur a précisé que l'appareil avait été fabriqué il y a 15 ans et affichait 25.000 heures de vol. Aero Caribbean l'exploitait depuis octobre 2006. L'appareil avait décollé de Santiago de Cuba et faisait route vers La Havane lorsqu'il s'est écrasé à 17h42 (22h42 GMT) dans une région montagneuse près de la ville de Guasimal dans la région de Sancti Spiritus après avoir lancé un appel de détresse.Des témoins cités par le journal Escambray ont déclaré que l'appareil avait effectué "plusieurs mouvements brusques avant sa chute". Un témoin a parlé d'une "boule de flammes au milieu de la montagne" pour décrire la catastrophe. 

Les équipes de secours ont dû utiliser une pelle mécanique pour se frayer un passage dans l'épaisse végétation entourant le lieu de l'accident et récupérer les cadavres. Ce crash est le plus meurtrier à Cuba depuis la mort de 126 personnes à bord d'un Iliouchine le 3 septembre 1989 à son décollage de La Havane.

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.