ADP-Vinci : la bataille turque touche à sa fin

 |   |  529  mots
Copyright Reuters
Le choix entre les deux groupes français pour prendre une participation dans le groupe turc TAV pourrait être fait cette semaine. ADP maintiendra-t-il son objectif de prendre entre 34 % et 38 % du capital comme il le prévoyait il y a dix jours ?

La décision sur le choix entre Aéroports de Paris (ADP) et Vinci, en finale pour prendre une participation dans le capital du gestionnaire aéroportuaire turc TAV Havalimanlari, entre dans sa dernière ligne droite. « Le dépôt des offres est prévu dans quelques dizaines d'heures et on devrait être fixé dans la semaine », explique à "latribune.fr" un proche du dossier. Détenant 26 % chacun de TAV, les groupes turcs et Akfen et Tepe vendent un bloc de 40 % du capital. Le groupe est valorisé à près de deux milliards de dollars.

Pas de surprime politique pour ADP

Après le dernier round du 17 février, qui a...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :