Les ventes de carrés Hermès dopent les bénéfices d'Aéroports de Paris

 |   |  546  mots
Les passagers des pays émergents sont des très bons clients pour ADP, notamment les Chinois qui sont les plus dépensiers. « Leur chiffre d'affaires par passager a bondi de 23% en 2011», a commenté le PDG d'Aéroports de Paris, Pierre Graff. Copyright Reuters
Les passagers des pays émergents sont des très bons clients pour ADP, notamment les Chinois qui sont les plus dépensiers. « Leur chiffre d'affaires par passager a bondi de 23% en 2011», a commenté le PDG d'Aéroports de Paris, Pierre Graff. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les activités commerces et services ont dégagé un résultat opérationnel courant de 375 millions d'euros en 2011. Le chiffre d'affaires par passager est de 15,1 euros, contre 9,8 euros en 2006.

Enclenchée il y a maintenant sept ans, la stratégie de développer le nombre et la qualité des boutiques et des restaurants dans les aéroports parisiens porte ses fruits. Les très bons résultats 2011 d?Aéroports de Paris (ADP) sont bel et bien tirés par l?activité commerces et services. « La performance de ces activités est exceptionnelles » s?est enthousiasmé jeudi matin le directeur financier Laurent Galzy, lors de la présentation des comptes. Le résultat opérationnel courant progresse de 9,4%, à 375 millions d?euros et contribue largement aux 607 millions d?euros dégagés par l?ensemble des activités du groupe.

Croissance très forte des boutiques de mode

Les passagers dépensent en effet de plus en plus dans les aérogares. En moyenne le chiffre d?affaires par passager s?est établi en 2011 à 15,1 euros, en hausse de 5,1% par rapport à 2010 et de 57% depuis 2006, où il n?atteignait pas 10 euros. ADP se rapproche ainsi de la performance d?Amsterdam Schiphol, l?une des références en Europe.
Ces 15,1 euros constituent une moyenne des dépenses des 88 millions de passagers qu?a accueillis Aéroports de Paris l?an dernier à Roissy et Orly. Les chiffres varient selon les terminaux, et le type de clientèle. «Au terminal 2E de Roissy CDG, le chiffre d?affaires par passager atteint 32 euros. « La croissance est très forte sur la mode et les accessoires explique François Rubichon, directeur général délégué d?ADP, le chiffre d?affaires par passager a progressé de 11% sur ce segment l?an dernier ». Hermès (+22%) ou encore Prada (+29%) sont parmi les principaux bénéficiaires. La progression de la partie gastronomie s?établit à 10%.

Les Chinois dépensent le plus

Les passagers des pays émergents sont des très bons clients. En particulier pour l?achat de produits de luxe. « Ils représentent 4,3% du trafic mais un tiers de la croissance du chiffre d?affaires des commerces», explique François Rubichon. En fin d?année dernière un client asiatique a par exemple acheté six bouteilles de vin pour près de 50.000 euros. Les Chinois sont les plus dépensiers de tous les clients d?ADP. «Leur chiffre d?affaires par passager, qui a bondi de 23% en 2011, est très haut par rapport à la moyenne », a commenté le PDG d?Aéroports de Paris, Pierre Graff, en refusant de donner le montant.

6.000 m2 de boutiques au satellite S4 en 2012

Le gestionnaire des aéroports parisiens entend donc continuer dans cette voie. « L?objectif est d?atteindre un chiffre d?affaires de 17,6 euros par passager en 2015 », explique François Rubichon. L?ouverture en avril d?une grande zone commerciale dans la jonction entre les terminaux A et C, suivie cet été par celle du satellite S4 (une zone d?embarquement pouvant accueillir près 8 millions de passagers annuels) vont permettre de doper les ventes. Au S4, un immense espace de 6.000 m2, dans lequel le passager sera obligé de passer pour se rendre à sa porte d?embarquement, accueillera une multitude de boutiques, notamment de luxe dans un zone appelée « la rue du luxe ». « Nous voulons répondre à l?image que les passagers se font de la France », a déclaré Pierre Graff.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/02/2012 à 12:40 :
ADP est une honte nationale.!.
IL est totalement inadmissible d'être traité comme on est traité dans cet aéroport.
Totalement inadmissible son organisation, son design, ses services.!.
Nous ne sommes pas un pays du Tiers Monde, et cet aéroport fait honte à la France.
Monsieur Pierre Graff ferait bien de s'occuper de ce dont il est responsable avant de nous parler des "carrés Hermes".!.
Ridicule.!.
a écrit le 24/02/2012 à 6:35 :
Et si ADP faisait son travail : c est à dire une qualité de service vis a vis des clients: des terminaux propres des wc propres avec coin bébé des identifications claires, un val dessevant le terminal G, des tapis roulants plus larges , pour chaque poste avion une arrivée de clim, des denneigeuses en nombres, des terminaux avec des toits recouverts de panneaux solaires..... Des taxes aéroports moins chères pour les clients
Bref vaste programme mais ADP (aéroport de Paris) devra changer sa mentalité Arrivée Dormir Partir!.....
a écrit le 23/02/2012 à 19:28 :
enfin la vitrine de la France, pas tout à fait.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :