Veolia ne remettra "pas un euro" dans la SNCM

Le PDG du groupe, Antoine Frérot, a réaffirmé que la seule solution pour sauver la compagnie maritime restait un redressement judiciaire. Dans le même temps, la multinationale française annoncé jeudi une forte amélioration de ses performances au premier semestre avec une explosion de son bénéfice net.

2 mn

Le 10 juillet 2014, un compromis avait été trouvé entre les salariés de la SNCM et la direction autour d'un texte excluant l'option du redressement judiciaire jusqu'au 31 octobre, le temps de finaliser un nouveau plan pour sauver la compagnie.
Le 10 juillet 2014, un compromis avait été trouvé entre les salariés de la SNCM et la direction autour d'un texte excluant l'option du redressement judiciaire jusqu'au 31 octobre, le temps de finaliser un nouveau plan pour sauver la compagnie. (Crédits : reuters.com)

Antoine Frérot, le PDG de Veolia, a maintenu sa position. Le groupe ne remettra "pas un euro" dans la SNCM, a-t-il déclaré jeudi lors d'une conférence téléphonique, en ajoutant que la seule solution pour sauver la compagnie maritime restait un redressement judiciaire.

Le 10 juillet 2014, un compromis avait été trouvé entre les salariés de la SNCM et la direction autour d'un texte excluant l'option du redressement judiciaire jusqu'au 31 octobre, le temps de finaliser un nouveau plan pour sauver la compagnie. Il avait mis fin à 16 jours de grève.

Veolia, co-actionnaire de Transdev, elle-même actionnaire principal de la SNCM (60%), n'avait pas caché sa position sur ce moratoire de quatre mois. "Cela fait perdre du temps, et surtout, cela gaspille de l'argent" qui "aurait pu être utilisé pour mieux indemniser les salariés qui devront partir à la fin", avait déclaré Antoine Frérot le 10 juillet.

Le bénéfice net de Veolia explose au premier semestre 2014

Dans ses résultats pour le premier semestre 2014, publiés jeudi, Veolia annonce par ailleurs un bénéfice net au premier semestre 2014 de 151 millions d'euros. Celui-ci a explosé comparé à celui de la même prériode en 2013 (1 million d'euros). L'année dernière le groupe avait en effet été pénalisé par des éléments exceptionnels.

Le chiffre d'affaires de la multinationale a atteint 11,2 milliards d'euros, en hausse de 1,4% en données publiées et de 3% à change constant, grâce notamment à une augmentation de l'activité de 5,6% au second trimestre.

Désendettement et réduction des coûts, deux priorités

"L'année 2014 est celle du tournant pour Veolia", a commenté Antoine Frérot, PDG du groupe, lors de la conférence téléphonique.

"Le groupe tire les fruits, et de plus en plus fortement, de son plan de transformation, qui repose sur quatre éléments: le désendettement, la réduction des coûts, une réorganisation du groupe et l'évolution de notre stratégie commerciale", a-t-il expliqué.

Veolia maintient ses objectifs pour 2014

Veolia a maintenu les objectifs du groupe pour 2014, à savoir une croissance du chiffre d'affaires, du résultat net récurrent et de la capacité d'autofinancement opérationnelle de l'ordre de 10% (à change constant), et une baisse des frais financiers.

Le groupe a par ailleurs confirmé son objectif de réduction de sa dette autour de 8 milliards d'euros d'ici la fin de l'année.

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 30/08/2014 à 10:04
Signaler
Deux exemples où les internautes se trompe dans leurs post, ou nous trompent. "Al": Vous avez raison de parler de Sea France. Mais le lien avec la SNCM n'est pas le syndicalisme. Pour les deux compagnies, les pouvoirs ont voulu se débarrasser d'ent...

le 30/08/2014 à 10:33
Signaler
Concernant Seafrance, pourquoi la direction confédérale de la CFDT s'est désolidarisé de celle de seafrance? Que pensez de la CGT de Goodyear Amiens?

à écrit le 30/08/2014 à 9:45
Signaler
Pourquoi Veolia mettrait-il de l'argent aujourd'hui alors qu'il n'en a pas mis hier. Ce grand groupe n'a pas accepté de reprendre la SNCM, lors de sa privatisation en 2006, pour rendre la compagnie performante, mais pour arriver là où il avait missio...

à écrit le 29/08/2014 à 11:40
Signaler
Simplement dit vrai ! Tout sur la SNCM, la CMN et Corsica Ferries sur le blog d'Alain Verdi, beaucoup de monde risque d'etre surpris !

à écrit le 29/08/2014 à 9:08
Signaler
Veolia qui : - a participé à la construction du tramway reliant Jérusalem-Ouest aux colonies établies en toute illégalité dans le secteur palestinien de Jérusalem (Véolia Transdev , Connex, Citypass consortium).° - gère le transfert des déchets...

à écrit le 29/08/2014 à 1:30
Signaler
Alors on ferme, on subventionne ou bien on vend?

à écrit le 28/08/2014 à 23:11
Signaler
C'est une entreprise de fonctionnaires, seulement les autres sont au chômage, deux poids deux mesures. Va-t-on donner une subvention pour faire fermer l'entreprise dans la grande stratégie de l'Etat? Hardy les gras!

à écrit le 28/08/2014 à 22:32
Signaler
Toutes les réformes bloquées, des jours de grève a gogo, des avantages indécents etc...le syndicalisme de la SNCF a assassiné cette compagnie. Un avant gout de ce qui attend le pays tres bientôt. Le syndicalisme français est à éradiquer et vite, très...

à écrit le 28/08/2014 à 18:49
Signaler
il a raison ! qu'Est-ce que VEOLIA est venu faire dans cette galère ! ne perdons plus notre temps avec des gens qui ne veulent pas travailler ! Corsica Ferries c'est tellement mieux et ça ne nous coute rien !

le 28/08/2014 à 23:46
Signaler
....et en plus, ils se bougent les fesses!

à écrit le 28/08/2014 à 16:43
Signaler
Qui a vérifié la réalité des comptes? Si Veolia veut lâcher la SNCM c'est parce qu'elle applique les termes d'un contrat passé avec certaines instances, au moment de la privatisation (2006). Le groupe n'est pas venu pour muscler la compagnie, mais p...

le 28/08/2014 à 18:06
Signaler
SeaFrance a été coulée par un syndicat.

à écrit le 28/08/2014 à 15:35
Signaler
Il est tout à fait normal qu’un groupe investisse dans une filiale déficitaire pour la redresser, mais uniquement quand cela est temporaire. Quand il s’avère que la filiale est malgré tout déficitaire de manière récurente, pourquoi couler un groupe p...

à écrit le 28/08/2014 à 14:22
Signaler
Ils n'ont qu'à mettre Montebourg à la tête et cela ira tout-de-suite beaucoup mieux. Il est actuellement chômeur, à la charge de l'état, cela ne changera pas grand chose....

à écrit le 28/08/2014 à 13:06
Signaler
C'est clairement un devoir d'employer ce tout petit bénéfice de 150 millions pour développer les activités gagnantes de l'entreprise.

à écrit le 28/08/2014 à 12:06
Signaler
Une entreprise ukrainienne intéressée à la SNCM ? au moins c'est ce qu'on lit dans la presse de Kiev ce matin.

le 28/08/2014 à 20:30
Signaler
et si elle achète elle va payer en dollars ou en hryvnias ?

à écrit le 28/08/2014 à 11:20
Signaler
veolia doit se desendetter, alors ils ne vont plus mettre de l'argent dans des nids a syndicalistes, ou ces derniers coulent la boite en rigolant et en croyant qu'il vont trouver des idiots pour remettre au pot... si les syndicats ne sont pas content...

à écrit le 28/08/2014 à 11:06
Signaler
Il faut que cette entreprise dépose son bilan et reparte sur les mêmes base que Corsica Ferries, seule compagnie à qui pour l'instant on peut faire confiance pour une réservation !

le 28/08/2014 à 14:21
Signaler
exact ! seulenent C F, ne regarde pas de bosser!!

à écrit le 28/08/2014 à 10:51
Signaler
Bizarre cet article qui titre que Véolia ne mettra pas un euro dans la SNCM... mais qui fait l'article sur les bénéfices de cet entreprise. C'est justement parce que Véolia évite de mettre son argent dans des filiales qui en perdent, qu'elle gagne...

à écrit le 28/08/2014 à 10:50
Signaler
Effectivement on ne comprendrait pas bien comment Veolia pourrait investir dans une compagnie dirigée par la CGT.

le 28/08/2014 à 19:31
Signaler
houla, il faut vite sortir de votre cauchemar et vous apercevoir que ce n'est qu'un cauchemar !!! Mais qui peut encore croire que les Syndicats dirigent des entreprises ??? Aller, tout va bien, ce n'était qu'un mauvais rêve ;-) !!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.