Le couvre-feu entraine une réduction des transports en Île-de-France dès 21h mercredi

 |  | 427 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : iStock)
En raison d'une diminution de la fréquentation des transports en commun de la région parisienne depuis l'instauration du couvre-feu, la fréquence des métros, bus et RER va être baissée. Mais seulement à partir de 21h. L'offre de transport en journée reste inchangée.

La première semaine de couvre-feu en Île-de-France s'est soldée par une baisse drastique de la fréquentation des transports en commun à partir de 21h. Ainsi, entre le 17 et le 24 octobre, le trafic a été de 13% par rapport à la normale après l'heure de couvre-feu. Et a même chuté à 0 après 23h, d'après Île-de-France Mobilités (IDFM).

Lire aussi : Covid: la situation est "critique", il faut "durcir le couvre-feu" ou "reconfiner" préconise le Conseil scientifique

Une situation qui a poussé l'autorité organisatrice des transports de la région Île-de-France a « adapté son offre de transport afin de tenir compte de la très forte réduction du nombre de passagers ». Concrètement, l'offre du métro sera réduite « à environ un métro sur deux », de même que la fréquence des bus, sauf pour « les lignes de bus les plus fréquentées et des lignes desservant les hôpitaux » qui ne subiront aucun changement.

Du côté des trains et RER, l'offre sera également réduite à un train sur deux, « sauf pour les lignes où le temps d'attente est supérieur ou égal à 30 minutes en période normale ». Enfin, pour les tramways, la réduction se fera de manière « progressive » à partir de 21h avec un « intervalle maximum de 30 minutes ». IDFM a ainsi demandé aux opérateurs de transports (RATP, SNCF et Optile) de procéder à ces changements.

Une situation pas figée

L'amplitude horaire demeure toutefois quasiment inchangée. Seule modification : les métros et tramways terminent leur service les vendredis et samedis à 1h et non plus 2h du matin depuis vendredi 23 octobre. « Cette mesure de prolongement d'une heure, dont l'objectif est d'inciter les Franciliens à sortir plus longtemps, n'a plus lieu d'être en période de couvre-feu », considère IDFM.

L'offre de transport en journée reste par ailleurs « maintenue à 100% », a souligné IDFM. Les lignes de métro 4, 7 et 13 seront même renforcées entre 20h et 21h, « pour faire face aux situations de surcroît de trafic », a-t-elle précisé.

Ces premières mesures d'adaptation ne sont pas définitives. IDFM a assuré que « le niveau d'offre de transport sera analysé quotidiennement et pourra être adapté en fonction de la fréquentation et notamment après les vacances scolaires », qui se terminent ce dimanche 1er novembre.

Lire aussi : Des tests antigéniques dans les aéroports français : soulagement pour le transport aérien

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :