Le service de nuit du métro londonien menacé par l'appel à la grève

 |   |  297  mots
Le service de nuit pourrait permettre de créer près de 2.000 emplois, indique un rapport sur ses retombées économiques publié par TFL, la régie des transports en commun londoniens.
Le service de nuit pourrait permettre de créer près de 2.000 emplois, indique un rapport sur ses retombées économiques publié par TFL, la régie des transports en commun londoniens. (Crédits : © Andrew Winning / Reuters)
Le syndicat RMT du métro londonien appelle ce mardi à la grève suite à l'annonce du nouveau maire de Londres d'installer le service de nuit le week-end à partir du 19 août.

Prévu pour le 19 août prochain, le service de nuit du métro londonien est menacé par la demande de grève du syndicat RMT, qui ne semble pas être satisfait par les conditions de mise en place du nouveau service.

"Des questions majeures n'ont toujours pas été résolues au sujet des besoins en personnel pour le service de nuit et sur la question de la rémunération variable", a expliqué le secrétaire général du syndicat le plus puissant du métro de Londres, Mick Cash, qui a également menacé d'une grève, sans préciser de date pour le moment.

Un train toutes les 10 minutes le vendredi et le samedi soir

Baptisé "the night tube", le service permettra à partir du 19 août prochain de pouvoir prendre un métro toute la nuit, toutes les 10 minutes environ, sur les lignes Central et Victoria pour commencer.

Ce service sera ensuite étendu au cours de l'automne aux lignes Jubilee, Northern et Piccadilly, a précisé le maire de Londres Sadiq Khan. Selon le nouveau maire de la capitale, l'initiative permettra de booster l'économie de nuit de la ville.

La promesse de ce service, initié par le maire Boris Johnson, avait déjà suscité la colère des syndicats l'été dernier. Les grèves avaient alors créé une véritable pagaille dans les rues de la capitale britannique.

Le porte-parole de TFL, l'organisme public des transports de la ville, a tout de même déclaré que les grèves ne devraient pas toucher les lignes Central et Victoria, rapportait ce matin l'Evening Standard.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/05/2016 à 21:52 :
Pas possible, la CGT franchouillarde aussi a ses expatriés ?!
Réponse de le 25/05/2016 à 10:25 :
@Bitannicus
Ben voyons, les greves en allemagne sont sans doute initiees par des bolcheviques francais....et peut etre meme les mouvements à l'autre bout du monde. Allez britacnicus calmez vous la CGT franchouillarde a au moins le merite de ne pas accepter le diktat de la finance liberale....et puis si la france est peuple de franchouillard n'hesitez pas à vous expatrier...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :